Des fougères faciles à cultiver dans tous les jardins

écouter (3min)

Si vous n'avez jamais planté une fougère de votre vie, voici quelques espèces qui ne vont poseront strictement aucun souci. Le plus important, c'est de les planter à l'ombre ou à mi-ombre. 

Article rédigé par
Isabelle Morand - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Ombre et fraîcheur : cocktail gagant pour bon nombre de fougères.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les fougères ont de nouveau la cote au jardin. Ce sont des plantes parfaites à installer à ombre ou à mi-ombre dans un coin frais. La plupart d’entre elles sont d’un entretien simplissime, voire même sans entretien du tout. Il suffit de couper les frondes fanées pour leur refaire une beauté.

Anne Marie-Gaillard est une spécialiste des fougères qu’elle produit en Vendée dans sa pépinière Les jardins d’Ecoute s’il pleut. Je vous propose de passer en revue trois espèces de fougères qu’elle conseille à tous, y compris aux débutants.

Anne-Marie et Pierre-Jean Gaillard cultivent leur collection de fougères en Vendée.  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

Les polypodes, d'excellents couvre-sols

Ces fougères (Polypodium) résistent à tout y compris à la sécheresse quand elles sont plantées à l'ombre. Elles forment de beaux couvre-sols sous les arbres ou les arbustes. 

"J'ai de nombreuses variétés de Polypodium, et notamment des variétés anglaises. Les Anglais se sont en effet beaucoup intéressés aux différents polypodes et donc tout est dans le détail. Il existe des découpes différentes, de petites frisures... Plus le feuillage est divisé, plus il est foisonnant, verdoyant. Les feuilles restent bien vertes tout l'hiver. Et ce sont des fougères qui ne demandent aucun soin."

Polypodium cambricum 'Pulcherrimum Addison'. (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

L'aspidie plumeuse

Autre espèce de fougère à feuillage persistant : l’aspidie (Polystichum). Et j’aime particulièrement l’une d’entre elle dont les feuilles sont toutes frisottées : "Elle s'appelle 'Plumosum densum'. Elle garde son feuillage toute l'année, hiver compris, et mesure environ 50 x 50 cm. Cette fougère a vraiment beaucoup de présence."

"Son feuillage est plumeux, dense, quasi mousseux !"

Anne-Marie Gaillard, pépiniériste

à franceinfo

Quand la fougère mâle se réveille...

Les Dryopteris sont, quant à elles, des fougères qui perdent leurs feuilles en hiver. Parmi elles, la fougère mâle est intéressante à planter dans nos jardins.

"On en trouve dans nos forêts, même si ce n'est pas la plus courante. La fougère mâle (Dryopteris flix-mas) offre un feuillage vert clair. Les crosses sont enroulées en hiver et se déploient au printemps. Elles sont couvertes d'écailles dorées : du grand spectacle ! Elle mesure un bon mètre de haut et résiste à tout. Elle demande de l'ombre, un sol frais mais pas forcément humide."

La fougère mâle (Dryopteris filix-mas).  (ISABELLE MORAND / RADIO FRANCE / FRANCE INFO)

De belles pattes de lapin

Une dernière fougère facile mais à cultiver en intérieur car elle déteste le froid. C’est la fougère pattes de lapin (Davallia). Ses tiges rampantes sont couvertes de petits poils très doux qui finissent par recouvrir toute la surface d’un pot. Vous pouvez l’installez dans n’importe quelle pièce de la maison, de l’appartement ou en véranda. Cultivez-la en suspension pour bien profiter de ses pattes de lapin.     

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.