Théo Curin, candidat de "Pékin Express, duos de choc" : "Je n’ai eu aucun traitement de faveur"

écouter (8min)

L’athlète de 22 ans, amputé des quatre membres, est le premier handicapé à participer au jeu d’aventure de M6.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 

Sportif de haut niveau, comédien, chroniqueur dans les médias, mannequin, Théo Curin est un boulimique de travail et de challenges. Vice-champion du monde de natation handisport, il a traversé à la nage le lac Titicaca en novembre dernier. Un exploit pour ce jeune homme de 22 ans, dont la vie a basculé il y a seize ans à la suite d'une méningite qui a conduit à l’amputation de ses bras et de ses jambes. Son nouveau défi : "Pékin Express, duos de choc" à partir du mercredi 6 juillet sur M6.

Six binômes de célébrités sont partis au Sri Lanka avec la personne de leur choix. Théo Curin a emmené son agent, Anne. "C’était un rêve de faire cette émission. Je la regardais avec mes parents quand j’étais gamin et jamais de la vie je n’aurais pensé y participer, car avec ma particularité et mon handicap, je me disais que la production ne prendrait pas le risque. Mais c’était clair dès le début : je ne voulais pas d’aide. Et je n’ai eu aucun traitement de faveur. C’est ma plus grande fierté."

Les téléspectateurs verront aussi Théo Curin dans Fort Boyard cet été, un autre rêve de gosse ! Il s’attaquera ensuite au marathon aquatique de Santa Fe-Coronda, en Argentine. Une course de 57 km, seul, dans une rivière déchaînée. Aucun athlète handisport n’y a jamais participé. "Ce sera entre 15 et 18h de nage et ça ne va pas être facile. Mais ça m'excite ! J’ai envie de me mettre en difficulté pour vivre ce petit moment d'euphorie à la fin sur la ligne d'arrivée, qui est juste incroyable." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.