Info médias, France info

"Sous les pavés, les flics" : les manifestations de mai 68 vues par les forces de l'ordre

Soirée consacrée lundi à mai 68 sur France 3. David Korn-Brzoza co-auteur de "Sous les pavés, les flics" s'est intéressé aux forces de l'ordre lors des manifestations de cette période. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
David Korn Brzoza, coauteur du documentaire \"Sous les pavés, les flics\".
David Korn Brzoza, coauteur du documentaire "Sous les pavés, les flics". (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

"Sous les pavés, les flics" est à l'affiche lundi 30 avril sur France 3. Une heure 35 minutes de documentaire de l'autre côté des barricades avec des archives inédites de la préfecture de police.

David Korn-Brzoza co-auteur de "Sous les pavés, les flics" explique les raisons qui l'ont amené à le faire : "Je suis passé de l'autre côté des barricades car ça fait 50 ans qu'on nous raconte Mai 68, côté étudiants. On connaît très bien les leaders étudiants, Daniel Cohn-Bendit, Jacques Sauvageot, Alain Geismar mais qui connaît les CRS, les gendarmes, les policiers et le Préfet Grimaud ? Beaucoup moins connus, on a décidé de faire un documentaire sur ceux qui étaient souvent conspués."


"Aux premiers affrontements, les policiers ne sont pas du tout préparés aux échanges extrêmement violents avec les étudiants. Mal équipés, ils se prennent pavés et boulons dès qu'ils baissent leurs boucliers non transparents."  indique David Korn-Brzoza.

Il y a eu énormément de dérapages individuels mais au niveau du Préfet de police, il a tout fait pour essayer de limiter la violence de ces hommes et les a régulièrement rappelés à l'ordre

David Korn-Brzoza

à franceinfo

David Korn-Brzoza a bien visionné les films d'époque : "Il y a eu énormément de dérapages individuels mais au niveau du préfet de police, il a tout fait pour essayer de limiter la violence de ces hommes et les a régulièrement rappelés à l'ordre. On c'est procuré pour ce film des documents inédits des archives de la préfecture de police de Paris, on a retrouvé 30 heures d'enregistrement de la salle de contrôle de la préfecture de police pendant les nuits de Mai 68."


"On entend les ordres, les directives de la salle de commandement mais à aucun moment celle-ci donne des ordres déplacés, infamants ou demandant de charger sans retenue comme le souhaitait le Général de Gaulle." dit également David Korn-Brzoza .



David Korn Brzoza, coauteur du documentaire \"Sous les pavés, les flics\".
David Korn Brzoza, coauteur du documentaire "Sous les pavés, les flics". (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)