Cet article date de plus de dix ans.

"Sobre", "moins festive qu'en 2007" : la cérémonie d'investiture vue par la presse étrangère

écouter
Les médias français ont couvert très largement la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. Mais la presse internationale a elle aussi eu les yeux rivés vers Paris aujourd'hui. Nos confrères étrangers commentent tout particulièrement la cérémonie d'investiture.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Une voiture qui entre dans l'enceinte de l'Elysée, un tapis rouge, une poignée de main, un discours solennel... La formule est toujours la même. Et pourtant cette fois, les journalistes ont ressenti une ambiance particulière : "un côté monarchique" pour la télévision suisse romande... "sobre et protocolaire" pour Radio Canada, "une poignée de main sans chaleur" pour la RTBF. En un mot, un moment un peu "guindé" , nous dit le Los Angeles Times.

Surtout, cette cérémonie a été jugée très différente de celle de 2007. "Tout constrastait avec l'ambiance festive de l'arrivée de Nicolas Sarkozy" écrit O Globo au Brésil. "On est loin des magazines people" note El Pais en Espagne. "François Hollande s'est efforcé de ne perdre son image de Monsieur Normal" indique le journal Haaretz en Israël. Certains détails n'ont pas échappé au regard de nos confrères, comme le choix de la voiture, une Citroën DS5 qui symbolise l'adieu "aux jours bling bling" pour la chaîne britannique Skynews.

D'autres médias estiment même que l'heure était grave. "Cette cérémonie solenelle" écrit le journal turc Huriyet Daily News"était assombrie par le spectre de la crise de la dette qui menace l'avenir de la zone euro".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.