Michel Drucker : "Je ne quitterai jamais le service public"

écouter (8min)

Le présentateur de "Vivement dimanche" a fait ses adieux à France 2. Il s’installe sur France 3 à la rentrée.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Michel Drucker, animateur de "Vivement dimanche". (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Inoxydable ! Après une lourde opération du cœur, Michel Drucker est en pleine forme et fourmille de projets. À bientôt 80 ans - dont 58 à la télé -, pas question de quitter l’antenne et d’abandonner son canapé rouge. À la rentrée, c’est sur France 3 qu’on le retrouvera de 13h30 à 15h pour un Vivement dimanche davantage tourné vers l’humour.

"Je suis très content parce que la France des régions, je la connais, je viens de là, je ne suis pas du tout Parisien."

Michel Drucker

sur franceinfo

"Ce sera à l'heure du déjeuner dominical familial et on prendra le café avec moi. Et il n’y aura pas de coupure pub ! Je vais faire un Vivement dimanche d’hier, d’aujourd'hui et de demain. Je rendrai hommage à la génération actuelle d’humoristes, mettre dans la lumière des nouveaux et rendre hommage à ceux qui nous ont fait rire. J’ai toujours aimé montrer aux gens ce qu'ils aiment et ce qu'ils pourraient aimer. C'est ma passion", assure Michel Drucker sur franceinfo.

"Reparti pour 200 000 kilomètres !"

C’est sur le service public que Michel Drucker finira un jour sa carrière, comme il l'a confié à Célyne Baÿt-Darcourt : "C’est ma maison, j’y ai passé plus de 50 ans. Je ne le quitterai jamais. Et je suis très attaché à la direction de France Télévisions qui a été exemplaire quand j'étais très malade. Delphine Ernotte et Stéphane Sitbon-Gomez m'ont soutenu alors que j'étais, croyez-moi, au fond du trou. Et ça, je ne suis pas prêt d'oublier", assure Michel Drucker.

L’autre passion de Michel Drucker, c’est la scène, qu’il a découverte sur le tard. Son deuxième spectacle De vous à moi reviendra en octobre à Paris, au Petit Marigny :  "Je me moque de moi sur scène parce que l’autodérision est mon sport favori. Dans ce spectacle, nous sommes deux : moi à 30 ans et moi aujourd’hui. Et le jeune se moque du vieux. Je ne vous dis pas comment on fait mais ce n’est ni un hologramme, ni un avatar, ni du morphing" clame-t-il. 

Entre son rôle d’animateur et son nouveau métier de stand-up, Michel Drucker ne se ménage pas et ne pense toujours pas à lever le pied : "La passion ne fatigue pas. J’ai le goût des autres. J'ai toujours voulu voir les gens, leur parler, les émouvoir et les faire sourire. Après mon triple pontage, les cardiologues m'ont dit : 'Vous êtes reparti pour 200 000 kilomètres !'. Avoir 80 ans aujourd'hui, ce n'est pas si vieux que ça ! Lelouch a 83 ans et fait son 50e film. Hugues Aufray, 94 ans, chante encore et Line Renaud, 94 ans le 2 juillet, tourne encore", sourit Michel Drucker.

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.