Michel Drucker passe de France 2 à France 3 : "Je suis provincial, il y a une vraie cohérence entre moi et la 3", se réjouit l'animateur

L'émission "Vivement Dimanche" ne sera plus diffusée sur France 2 mais sur France 3 la saison prochaine. Un déménagement qui ravit l'animateur. 

Article rédigé par
Léo Tescher - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Michel Drucker sur scène pour son spectacle "De vous à moi", le 14 janvier 2022 à Villepinte (Seine-Saint-Denis). (FRED DUGIT / MAXPPP)

Michel Drucker officiera sur France 3 la saison prochaine. L'animateur l'a annoncé à franceinfo lundi 23 mai, confirmant une information du Parisien. Son émission Vivement Dimanche ne sera plus diffusée sur France 2 : "Ça m'a bien plu parce que je suis un provincial, il y a une vraie cohérence entre moi et la 3". L'horaire change également, puisque l'animateur vedette et son canapé rouge prendront l'antenne à 13h30 au lieu de 14h20, dès le dernier week-end du mois d'août.

franceinfo : Comment voyez-vous le déménagement qui s'annonce ?

Michel Drucker : Je suis ravi de ce déménagement. En fait, je ne déménage pas vraiment car je reste dans la grande maison de France Télévisions. Quand Stéphane Sitbon-Gomez, le numéro deux de France Télévisions, m'a présenté ce projet, il y a déjà deux ou trois mois, ça m'a bien plu parce que je suis provincial. Je ne suis pas un Parisien, je suis un lecteur de la PQR, j'ai grandi en Basse-Normandie donc il y a une vraie cohérence avec moi et la 3, comme avec France Bleu, qui est le sponsor de mon spectacle que je joue en ce moment. Je suis heureux de l'horaire, le 13h30-15 heures c'est un horaire que je connais bien. Quand j'ai succédé à Jacques Martin, c'était déjà à une demi-heure près mon horaire. C'est un horaire très transgénérationnel, familial.

"Il y a trois générations qui viennent déjeuner avec papi et mamie, donc je suis vraiment heureux."

Michel Drucker

à franceinfo

Vous allez être mieux exposé ?

C'est vrai que la programmation sera plus régulière puisque le dimanche sur France 2, on était souvent interrompu, ce qui était normal avec les accords de France Télévisions avec les opérations sportives : rugby féminin masculin, coupe d'Europe de rugby, le tournoi des Six nations, Roland-Garros... c'est souvent un petit peu en pointillés. Donc là j'aurai une programmation régulière avec en plus un petit détail qui n'en est pas un : ce sera non-stop, il n'y aura pas de coupure de pub.

On doit s'attendre à des changements, à une nouvelle version de Vivement Dimanche ?

J'aurais pu l'appeler, mais c'était trop long, "Vivement dimanche d'hier, Vivement dimanche d'aujourd'hui, Vivement dimanche de demain". Je vais mettre dans la lumière de plus en plus d'humoristes, comme j'ai toujours fait, je vais mettre dans la lumière des comédiens "maison" dont on ne parle pas assez à mon avis, et qui jalonnent toutes les séries à succès de France 3. Et puis je vais rendre hommage tous les mois à un grand disparu parce que je suis un petit peu la mémoire de ce métier maintenant, puisque je vais avoir 80 ans bientôt.

"Je vais rendre hommage aux grands acteurs que tout le monde connaît, que nos parents et nos grands-parents ont aimés, qu'on voit régulièrement à la télévision, dans des rediffusions."

Michel Drucker

à franceinfo

Je vais rendre hommage à Bourvil avec ses enfants, à Gabin avec ses enfants. Je vais rendre hommage aussi à des gens comme Christophe, Moustaki, Claude Brasseur, Annie Cordy... Je suis très content de faire en sorte que tous ces grands qui ont marqué nos vies ne disparaissent pas de la mémoire des Français.

Et le canapé rouge ?

Je le garderai jusqu'à la fin de ma vie !

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France Télévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.