Cet article date de plus de dix ans.

Le festival de Cannes vu par des blogueuses du monde entier

écouter
A l'heure où la plupart des médias proposent une programmation spécial Cannes, zoom sur un site original qui propose de suivre le festival via les yeux de sept blogueuses venues du Liban, du Togo, d'Ouganda, de Madagascar, d'Egypte, de Tunisie et de Géorgie. Loin du strass et du tapis rouge.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Des portraits, des interviews, des vidéos... La forme est classique, mais le fond se veut résolument original. "Ce qui m'intéresse, ce sont les choses qui ne retiennent pas l'attention des grands journalistes" assure Lalatiana, venue de Madagascar. "Par exemple, j'ai rencontré un réalisateur malgache venu à Cannes chercher des fonds. Personne ne parle jamais du cinéma malgache, je me suis dit qu'il fallait que je le mette en avant."

Lalatiana, comme ses consoeurs du Togo, du Liban ou encore d'Egypte, a été invitée à Cannes par l'agence Canal France International. Cette agence qui dépend de France Télévisions forme des journalistes dasn le monde entier, en Afrique, en Asie, au Maghreb. "Dans ses pays, les radios ou les télévisions sont parfois assez figées" explique Guillaume Pierre, l'un des responsables. L'avenir est donc dans les mains des blogueurs : "l'idée, c'est d'aider ces jeunes journalistes, qui ont un regard critique, une approche neuve à se professionnaliser, à créer des réseaux" en les faisant participer à de grands événements internationaux. Prochaine étape : le sommet de la Terre à Rio de Janeiro, le mois prochain.

Le festival vu par sept blogueuses, c'est sur cannesvupar.com

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.