Info médias, France info

Le développement des plateformes en ligne "va obliger à bouger les lignes"

Newen Studios était le deuxième fournisseur de fictions de prime time pendant la saison 2017-2018. TF1 en a pris le contrôle en juin 2018, mais la société de production présidé par Bibiane Godfroid travaille aussi avec Netflix et Amazon.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le studio est spécialisé dans la fiction et ses programmes font partie du quotidien des téléspectateurs, avec Plus belle la vie et Demain nous appartient. Mais Newen est aussi très présent en première partie de soirée et sur des registres très variés, avec Versailles, Candice Renoir, Nina ou des documentaires.

Les plateformes en ligne sont incontournables

Newen se lance aussi dans les programmes à la demande avec Deutsch-les-Landes, qui sera la première série française diffusée sur Amazon et Osmosis, deuxième série française sur Netflix.  "Le digital diminue les recettes des chaînes linéaires, donc des coproductions avec les Gafan peuvent être des solutions pour résoudre de gros problèmes financiers aujourd'hui", explique Bibiane Godfroid.

Les acteurs nationaux sont face à des acteurs mondiaux qui n'ont pas les mêmes moyens. C'est très bien, ça va obliger à bouger les lignes.

Bibiane Godfroid, présidente de Newen Studios

sur franceinfo

"Il y a des choses à prendre des deux côtés", explique l'ancienne directrice des programmes de M6. Et il faut donc trouver de nouvelles manières de travailler et de nouvelles chronologies de diffusion.

Pas de nouvelle tendance

La présidente de Newen déplore le manque d'originalité des derniers programmes présentés au Mipcom à Cannes. "A nouveau des programmes de danse, on échange les gens de la campagne et ceux des villes, les riches et les pauvres... Ce sont juste des déclinaisons. On attend depuis plusieurs années la tendance de demain", conclut-elle.

Pour revoir l'interview en intégralité : 

(FRANCEINFO / RADIOFRANCE)