Info médias, France info

L'Étudiant : "Arrêter le magazine ne veut pas dire arrêter L'Étudiant"

Le magazine met fin à sa formule papier dans un contexte tendu entre la rédaction et la direction. La présidente de "L'Étudiant", Chrystèle Mercier, répondait aux questions de Célyne Baÿt-Darcourt mardi 25 septembre sur franceinfo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le magazine L\'Étudiant met fin à sa formule papier dans un contexte tendu entre la rédaction et la direction.
Le magazine L'Étudiant met fin à sa formule papier dans un contexte tendu entre la rédaction et la direction. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Le numéro de janvier 2019 sera le dernier à paraître en version papier. "Il y aura "toujours une rédaction à L'Étudiant, celle-ci fait partie de l'ADN" du magazine, assure sa présidente, Chrystèle Mercier. Le groupe veut désormais davantage investir dans "l'information gratuite sur le digital" mais n'exclut pas de diffuser certaines éditions spéciales "au cas par cas" dans les salons qu'il organise.

"Il est nécessaire pour L'Étudiant de faire évoluer nos activités pour qu'elles soient en phase avec les consommations de nos publics", explique sur franceinfo la présidente du groupe, Chrystèle Mercier. "Les jeunes aujourd'hui ne vont plus chercher l'information sur le print", affirme-t-elle.

La réorganisation ne convainc pas la rédaction

Un virage qui s'accompagne d'une suppression d'emplois et qui ne convainc pas la Société des journalistes du magazine : dans un communiqué publié jeudi 20 septembre, elle évoque une rédaction "en voie d'extinction" et dont les départs s'accumulent depuis le rachat du groupe L'Étudiant par Marc Laufer en mai 2017.

Retrouvez l'interview en intégralité :

Le magazine L\'Étudiant met fin à sa formule papier dans un contexte tendu entre la rédaction et la direction.
Le magazine L'Étudiant met fin à sa formule papier dans un contexte tendu entre la rédaction et la direction. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)