Jean-Pierre Darroussin dans la série "Une si longue nuit" sur TF1 : "Je me suis fait happer par le scénario"

écouter (8min)

Dans ce thriller en six épisodes, le comédien incarne un policier bientôt à la retraite et donne la réplique à Mathilde Seigner.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Jean-Pierre Darroussin était l'invité d'Info médias, jeudi 20 janvier 2022. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Une si longue nuit est l’histoire de Sami, un jeune homme de 19 ans sans histoires, dont la vie bascule un soir. Il rencontre Gloria, jeune fille paumée qui lui fait découvrir la drogue et le sexe, que l’on retrouve morte poignardée dans son lit. Sami est-il le meurtrier ? Il pense que non mais ne se souvient de rien. Le nouveau polar de TF1, dont les premiers épisodes sont diffusés jeudi 20 janvier, rassemble Mathilde Seigner en avocate fantasque et Jean-Pierre Darroussin en flic persuadé de la culpabilité du suspect.

"Je n’ai pas souvent eu l’occasion de jouer des policiers, c’était très agréable", raconte l'acteur sur franceinfo. "C’est sa dernière affaire avant la retraite. Il en a vu beaucoup dans sa vie, c’est un vieux matou à qui on ne la fait pas. Mais la scène de crime, la violence, la jeune fille torturée… Il veut vraiment trouver le coupable et que cette affaire soit bouclée." Dans la série, le personnage de Jean-Pierre Darroussin entretient aussi une relation ambiguë avec l'avocate jouée par Mathilde Seigner. "Ils se connaissent bien, on comprend qu’ils ont eu une histoire ensemble il y a longtemps. Elle est marginale, un peu bizarre, elle défend la veuve et l’orphelin. Lui c’est un policier très scrupuleux et au fond il est assez admiratif de son audace à elle." 

Adaptée d’une série britannique, Criminal Justice, Une si longue nuit offre un scénario haletant : "Le scénario est magnifique. Jusqu’à la fin on ne sait pas, on est happés par l’écriture, je me suis fait prendre et j’ai eu envie de le défendre."

Le format "n'a pas d'importance"

C’est la deuxième série à laquelle participe Jean-Pierre Darroussin après Le bureau des légendes. Il ne voit pas vraiment de différence à tourner pour le petit ou le grand écran : "C’est pareil que le cinéma pour moi. Tout dépend de l’écriture, du personnage, si je n’ai pas envie qu’il soit joué par quelqu’un d’autre. C’est un coup de foudre avec un rôle qui détermine les choses pour moi. Après, le format, film ou série ou théâtre, ça n’a pas d’importance." Il a retrouvé la scène après des mois d’inactivité en raison de la crise sanitaire. Jean-Pierre Darroussin joue un seul en scène au théâtre Antoine, à Paris, intitulé Rimbaud en feu.

 Jean-Pierre Darroussin a également rendu hommage à Gaspard Ulliel, mort à l’âge de 37 ans, avec qui il avait partagé l'affiche d'Un long dimanche de fiançailles : "C’est affreux... Il avait quelque chose d’un chat, de très tranquille. Un jeune homme formidable." 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.