Info médias, France info

Info Médias. Daphné Roulier : "Je pense que l'intime peut parler d'un pays autant que la géopolitique"

"L'Effet Papillon" est diffusé sur Canal+ ce lundi soir. A la veille de la Saint Valentin, on parlera de l'amour dans plusieurs pays et notamment au Japon. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Daphné Roulier, présentatrice de \"L\'Effet Papillon\" sur Canal+,  au 42e Festival de Deauville le 2 septembre 2016.
Daphné Roulier, présentatrice de "L'Effet Papillon" sur Canal+,  au 42e Festival de Deauville le 2 septembre 2016. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

Canal+ diffusera lundi 13 février une émission un peu spéciale de L’Effet Papillon à 22.45.

L'émission a pour  thème "Amour et dépendances" à l’occasion de la Saint-Valentin avec des reportages réalisés par l’agence Capa aux quatre coins de la planète qui permettent de découvrir des sujets parfois oubliés des médias ou d’avoir un regard un peu décalé sur des événements majeurs.

Retour sur une décennie de reportages et sur cette édition du 10e anniversaire avec Daphné Roulier, sa présentatrice qui nous parle de l'un des reportages diffusé : "Le Japon, par exemple, qui est un peu le pays du pénis couchant, le sexe a beau s'afficher partout dans l'archipel, les Japonais sont les champions de l'abstinence sexuelle" explique Daphné Roulier.  "Ils ont le plus bas taux de natalité quasiment au monde et donc, aujourd'hui, ils fonctionnenent avec des copines en tissu et ils ont un rapport à la silicone et aux tissus qui est extrêmement particulier" ajoute la présentatrice. 

40 % des 18-34 ans japonais n'ont jamais fait l'amour, ce sont des puceaux

Daphné Roulier, présentatrice de l'Effet papillon

Info médias - l'invité

Daphné Roulier, présentatrice de \"L\'Effet Papillon\" sur Canal+,  au 42e Festival de Deauville le 2 septembre 2016.
Daphné Roulier, présentatrice de "L'Effet Papillon" sur Canal+,  au 42e Festival de Deauville le 2 septembre 2016. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)