Hugo Travers reçoit les candidats à la présidentielle sur sa chaîne HugoDécrypte : "On est conscients d’avoir une responsabilité"

écouter (8min)

Le youtubeur Hugo Travers est à la tête d’un des médias d’info les plus suivis sur les réseaux sociaux.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hugo Travers réalise "L’interview face caché" sur YouTube et TikTok. (CAPTURE D'ÉCRAN)

À 24 ans, Hugo Travers est à la tête d’une entreprise d’une quinzaine de salariés. Il a lancé en 2015 sa chaine YouTube HugoDécrypte, avec des vidéos explicatives de l’actualité à destination des jeunes, essentiellement des 18-24 ans. Sept ans plus tard, il compte 1,5 million d’abonnés et s’est développé sur tous les réseaux sociaux, d’Instagram à TikTok. Après avoir interviewé Emmanuel Macron en 2017, il se lance dans la campagne présidentielle avec une nouvelle émission sur YouTube : L’interview face cachée, les jeudis et dimanches à 19h, dans laquelle il recevra tous les candidats à l'Elysée.

"Notre volonté, c’est que ce soit accessible, compréhensible pour tout le monde. On va parler des sujets de fond, de leur programme, car ce n'est pas parce qu'on est sur internet qu'on va aborder des sujets légers avec les candidats."

Hugo Travers

sur franceinfo

"Ce format de 30-40 minutes est particulier : le candidat fait face à un écran géant sur lequel défile une roue avec des emojis, il va devoir appuyer sur un buzzer successivement, et chaque emoji révélera les types de questions différentes : ça peut être un jeu, une citation, une archive, une question venant d'un autre candidat. L'idée est que ce soit, à chaque fois, le point de départ vers des questions de fond pour mieux comprendre la vision et le programme des différents candidats.", déclare Hugo Travers.

Le nom du 1er invité dimanche 20 février sera révélé en fin de journée. Tous les prétendants ont donné leur accord : ils ont bien compris l’intérêt qu’il y avait à aller sur un canal qui touche les jeunes, plus abstentionnistes que les adultes. "On est suivis par une génération qui ne suit pas forcément d'autres médias. Je pense que les candidats le savent. Et nous, on est conscients d’avoir une responsabilité importante en les recevant.", conclut Hugo Travers.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.