Bruno Patino, directeur d'Arte : "Il nous est apparu important de proposer désormais un regard sur le monde" pendant l’access prime-time

Arte lance mardi soir une nouvelle tranche d’information quotidienne, le 19/21, qui inclura à la fois reportage, décryptage d’images, journal, rubrique géopolitique et le magazine 28 minutes. Une petite révolution pour la petite chaine européenne.
Article rédigé par France Info - Laurent Valière
Radio France
Publié
Temps de lecture : 93 min
Bruno Patino, président d'Arte. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Alors que France 3 supprimera son 19/20 l’an prochain, et que les talk shows et divertissements comme N’oubliez pas les paroles ou Touche pas à mon poste attirent le public avant 20 heures, Arte choisit de créer sa propre offre alternative. Fini les documentaires de 52  minutes sur le monde diffusés à 18h50, désormais la chaine ouvre son 19/21 par un documentaire de 30 minutes ancré sur des sujets de société en Europe, comme une enquête sur les militants du climat mercredi soir.

A 19h30, la chaine programmera désormais l’émission "Le dessous des images" qui avait d’abord été lancé sur la plateforme arte.tv à l’automne dernier. La chaine ne se fixe pas d’objectif d’audience. A ce jour, la moyenne d’age des téléspectateurs a 62 ans, celle des utilisateurs de la plateforme 51 ans et celles des utilisateurs des reseaux sociaux comme la chaine Youtube de arte moins de 30 ans. Trois propositions éditoriales "comme un accord de musique" selon Bruno Patino, directeur éditorial d'Arte : "Ce qui marche sur la chaine, ce sont les rendez vous habituels, sur la plateforme arte.tv les séries et les films, et sur les réseaux sociaux les documentaires".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.