Info culture, France info

"What Went Down" : le chef-d'oeuvre rock de Foals

Le groupe Foals sort ce vendredi son quatrième album, "What Went Down". Un disque à l'énergie rock insensée, la marque d'un groupe qui réussit à se réinventer à chaque fois, sans jamais se renier.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Yannis Philippakis, le chanteur de Foals, lors du concert à la Route du Rock à Saint-Malo il y a deux semaines © MAXPPP)

Ce ne sont pas encore les Anglais les plus connus ils le méritent pourtant. En quatre albums et un peu moins de dix ans, les Foals ont inscrit leur nom au sommet d'une scène rock très fréquentée, surtout en Angleterre. Foals, donc, ce sont cinq garçons originaires d'Oxford qui ont bien étudié leurs leçons de rock. Sur ce quatrième album, What Went Down , ils ont en quelque sorte pris le meilleur de leurs trois premiers disques, l'énergie et la musicalité, tout en se réinventant. Tout sauf un hasard lorsqu'on entend Yannis Philippakis, le charismatique chanteur, expliquer que "les groupes qu'[il] aimai[t] étant jeune étaient ceux qui faisaient des disques différents, qui emmenaient en voyage ". Résultat : les Foals réussissent à jouer une musique pour tous : on peut sauter, danser ou tout aussi bien l'apprécier au fond de son fauteuil, l'effet reste le même.

 Pour enregistrer cet album, les Anglais sont partis sous le soleil de Saint-Rémy-de-Provence, dans un ancien moulin au milieu des champs. De quoi donner une couleur particulière à ce disque de l'aveu même des membres du groupe, qui disent avoir ressenti physiquement les bienfaits de la nature provençale. Mais pas de quoi enlever cette alchimie, cette urgence propres au groupe, et qui se ressent une nouvelle fois dans What Went Down, notamment dans ce formidable morceau-titre, le premier de l'album (voir clip ci-dessus). Si vous aimez les guitares qui saturent, cet album est fait pour vous. Si vous préférez les chansons qui vous font voyager, cet album est aussi fait pour vous. C'est le miracle permanent de Foals, capables de tout et même de remplacer Björk au pied levé à la Route du Rock il y a deux semaines. Et tout cela sans que personne ne trouve rien à y redire.

(Yannis Philippakis, le chanteur de Foals, lors du concert à la Route du Rock à Saint-Malo il y a deux semaines © MAXPPP)