Info culture, France info

Ratatat, ou comment ne rien dire pour en jouer plus

Un nom étrange pour une musique qui ne l'est pas moins. Le duo new-yorkais Ratatat sort ce vendredi son cinquième album, "Magnifique". Entre rock et musique électronique, impossible de dire clairement quel style ils empruntent, et ce depuis le début de leur carrière. Leur credo : faire sonner différents instruments ensemble, et raconter des histoires.

(Les deux membres de Ratatat font sonner leurs instruments comme personne © DESRUS BENEDICTE/SIPA)

Définir leur son, voilà quelque chose qui n'inspire pas Ratatat... De toute façon, là n'est vraiment pas l'essentiel ; Magnifique , le bien nommé cinquième album des deux hipsters de Brooklyn, se veut plus comme un roman à parcourir du début à la fin. En même temps, difficile de vouloir dire quelque chose quand on compose une musique sans paroles, mais Ratatat, ce sont deux rats de studio qui passent leur temps à superposer des couches d'instruments. Mike Strout et Evan Mast espèrent quand même qu'on écoutera leur histoire telle qu'ils ont voulu l'écrire, car chaque chanson est "un voyage ".

Cet album est brillant dans la façon qu'il a de nous parler grâce à la musique, et rien d'autre. Parcouru de riffs de guitares agressifs, de boucles électroniques futuristes aussi, il suscite toutes sortes d'émotions, notamment lorsque le tempo ralentit, comme sur le titre I Will Return .

Artistes jusqu'au bout des mèches, qu'ils ont très longues d'ailleurs, les deux moitiés de Ratatat disposent d'un public en nombre et en amour devant leur musique, notamment en France, influencés qu'ils sont par les groupes emblématiques de la French touch comme Daft Punk, Air ou Phoenix. Après deux albums plus expérimentaux, obscurs, Ratatat est revenu à la base, aux guitares qui sonnent différemment à chaque morceau. Une musique pleine de plis, de sous-entendus et d'aspérités à découvrir au fil des écoutes, comme on tente de déchiffrer un langage bien mystérieux.

Magnifique, de Ratatat (Because Music). Sortie le 17 juillet. En concert à Saint-Malo pour la Route du Rock le mois prochain, ainsi qu'au festival du Cabaret vert, à Charleville-Mézières.

(Les deux membres de Ratatat font sonner leurs instruments comme personne © DESRUS BENEDICTE/SIPA)