Info culture, France info

Le diable s’invite à Grignan

Aux fêtes nocturnes du château de Grignan, le metteur en scène Didier Bezace présente trois courtes pièces de Feydeau, réunies sous le titre "Quand le diable s’en mêle".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Quand le diable s'en mêle, une mise en scène de Didier Bezace, à voir cet été au château de Grignan © Nathalie Hervieux)

 Didier Bezace a adapté "Léonie est en avance ", "Feu la mère de Madame " et "On purge bébé ", cette dernière étant sans aucun doute la plus drôle de ces trois pièces qui toutes mettent en scène un couple aux prises avec les déboires de la vie conjugale. Pour faire le lien entre les textes, Didier Bezace a inventé un personnage, le diable qui ajoute du rire au rire. Joué par Philippe Bérodot, il apparaît tour à tour sous les traits d’une sage-femme, d’un valet, mais aussi d’un enfant de sept ans, Toto, et il vient alimenter la discorde au sein du couple.

Feydeau sans ses attributs

Pour ce spectacle joué en plein air, Didier Bezace a choisi pour seul décor la façade du château et un tréteau de bois évolutif. Il se transforme en lit dans "Feu la mère de Madame ", en bureau dans "On purge bébé ". Ici, pas d’intérieur bourgeois avec canapés et boudoirs, ni de portes qui claquent. Les dialogues de Feydeau sont mis à nus et servis par sept comédiens qui endossent chacun plusieurs rôles.

"Quand le diable s’en mêle" au château de Grignan jusqu’au 22 août.

(Les turpitudes de la vie conjugale vues par Feydeau © Nathalie Hervieux)
 

(Quand le diable s'en mêle, une mise en scène de Didier Bezace, à voir cet été au château de Grignan © Nathalie Hervieux)