Cet article date de plus d'un an.

Culture d'été : "Special", le nouvel album funky et effronté de Lizzo

Cet été, le service culture de franceinfo vous propose de vibrer en musique, en images, en photos, en expositions... Aujourd'hui, de la musique avec le quatrième disque studio de la pépite pop native de Détroit.

Article rédigé par franceinfo, Matteu Maestracci
Radio France
Publié
Temps de lecture : 153 min
Melissa Viviane Jefferson, alias Lizzo, au Rockfeller Plaza à New York, le 15 juillet 2022. (ARTURO HOLMES / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

About Damn Time, l'un des deux singles déjà disponibles, est en deuxième position de l'album, et c'est vrai qu'il était temps que Melissa Viviane Jefferson, alias Lizzo, revienne, trois ans après un album déjà réussi, Cuz I Love you.

Sur Special, on retrouve une Lizzo en pleine forme, qui balance du "bitch" à tout va et nous parle d'elle, de réputation en ligne, de son corps, de ses formes, ou encore de sexualité sur l'hymne bien nommé Everybody's gay.



La chanteuse de 34 ans, qui a elle-même déjà subi des campagnes de haine – dans la vie ou sur internet – pour son poids ou sa couleur noire, se fait plus pédagogue et introspective sur le morceau Special, sa façon de dire aux gens marginalisés qu'ils comptent autant voire plus.

Mais vous l'aurez compris, l'ambiance générale de l'album est plutôt à la fête, avec par exemple Grrrls, qui reprend le morceau culte du même nom des Beastie Boys.

Et, sans surprise, on retrouve sur les 35 minutes de Special, les producteurs pop les plus prisés du moment, comme Mark Ronson, Mike Dean ou le duo R. City.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.