Culture d'été. "Kingdom", théâtre et cinéma dans le dernier volet de la trilogie d'Anne-Cécile Vandelem

écouter (3min)

"Culture d'été" au festival d'Avignon, où dans le "In", la belge Anne-Cécile Vandelem a séduit le public avec "Kingdom", une pièce qui mêle théâtre et cinéma. Il y est question de secrets de familles, de nature en péril, et les enfants y jouent un rôle central.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Kingdom" de Anne-Cécile Vandalem au festival d'Avignon.  (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE / FESTIVAL D'AVIGNON)

Kingdom est une libre adaptation du documentaire Braguino de Clément Cogitore qui a suivi deux familles russes ayant fui la civilisation pour s'installer aux fins fonds de la Sibérie, un retour à la nature qui vire au conflit, comme une fatalité de l'espèce humaine.

Sur scène, il y a des arbres, une rivière, des chiens et des cabanes. Une équipe de documentaristes filme la première famille, les images sont projetées sur un écran. Anne-Cécile Vandalem boucle sa trilogie commencée en 2016, à Avignon, sur les dérives de notre humanité. Ici, c'est notre rapport à la nature qu'elle interroge.

"Kingdom" d'Anne-Cécile Vandelem jusqu'au 14 juillet à Avignon.  (CHRISTOPHE RAYNAUD DE LAGE /FESTIVAL D'AVIGNON)

Kingdom, c'est le royaume qu'a voulu créer le patriarche, persuadé que sa vision quasi mystique de la nature sauvera sa famille d'une vie matérialiste impossible. Les voisins seraient le mal incarné, violents, menaçants, ils se corrompent en faisant venir - contre de l'argent - des chasseurs de la ville, qui massacrent l'environnement.

Mais les enfants, étonnants sur scène, révèlent les secrets enfouis, l'histoire est moins binaire qu'il n'y paraît. Faire du théâtre avec de jeunes enfants, ça paraît simple, comme un jeu, mais pas vraiment.

Kingdom d'Anne-Cécile Vandalem au festival d'Avignon jusqu'au 14 juillet. 

Bande-annonce du documentaire Braguino de Clément Cogitore (2017).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Culture d'été

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.