Au Festival interceltique de Lorient, le chanteur breton Denez célèbre ses 35 ans de création musicale

Chaque jour pendant l'été, le service culture de franceinfo vous fait partager ses coups de cœur. Vendredi 4 août, le chanteur Denez, l'une des têtes d'affiche du Festival interceltique de Lorient.
Article rédigé par France Info, Anne Chépeau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le chanteur Denez est l'une des têtes d'affiche du Festival interceltique de Lorient qui commence le 4 août 2023. (ERIC LEGRET)

C’est l'un des grands rendez-vous de l’été en Bretagne : le Festival Interceltique de Lorient débute vendredi 4 août. L’Irlande est l’invitée d’honneur de cette 52e édition. Parmi les têtes d’affiche attendues cette année, le chanteur breton Denez sera en concert jeudi 10 août.

>> Pour sa 52e édition, le festival interceltique de Lorient met l'Irlande à l'honneur

Son premier album est sorti en 1993, et il a fait ses premiers pas sur scène dans les années 1980 : le chanteur Denez a donc une longue histoire avec le Festival interceltique de Lorient. Il s’y est produit plus d’une dizaine de fois. "Le Festival interceltique m’a accompagné dans mon parcours musical. Il était toujours à l’écoute et ça, c’est précieux", souligne Denez. 

Le chanteur sera de retour, jeudi 10 août, à Lorient pour un concert évènement : à ses côtés sur scène, il y aura 14 musiciens et un orchestre traditionnel de Bretagne, le bagad de Locoal-Mendon. "Ce concert, c’est une création. C’est un peu la rétrospective de tout le parcours musical que j’ai pu faire en 35 ans", précise le chanteur.

En 35 ans, la musique de Denez s’est nourrie de multiples influences : s’il a débuté en chantant a cappella, il a rapidement été accompagné par des musiciens acoustiques, avant d’ouvrir son chant aux sonorités électroniques. Denez a découvert les musiques électroniques au début des années 1990 au festival Les Transmusicales à Rennes.

Cette découverte fut pour lui une révélation : "J’ai tout de suite établi un rapport entre la musique des rave et celle des fest-noz. Il y a des ingrédients qu’on trouve dans les deux musiques, notamment beaucoup de répétitions, des boucles, peu d’écart entre les notes, pas de refrain. On arrive à une certaine épure de la musique pour amener le public à la transe". Le Festival interceltique se tient à Lorient jusqu’au dimanche 13 août. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.