Info culture, France info

Albert Hammond Jr., la belle échappée en solitaire

Alors que le groupe new-yorkais The Strokes entretient le doute sur son avenir, son guitariste Albert Hammond Jr. n'a pas attendu pour sortir son troisième album, ce vendredi, "Momentary Masters". Un disque, sans surprise, aux sonorités proches de ce que peuvent produire les Strokes, mais qui laisse apparaître aussi les différences du guitariste qui se fait chanteur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Albert Hammond Jr. lors du dernier concert des Strokes, en juin dernier, à Hyde Park à Londres © PEAA/ZDS/WENN.COM/SIPA)

Quand on a connu la gloire au début du XXIe siècle avec le groupe américain qui est censé avoir redonné vie au rock outre-Atlantique, difficile de se faire un nom en solo. Alors non, Albert Hammond Jr. n'est pas que le guitariste virtuose des Strokes. Son Momentary Masters arrive sept ans après Como Te Llama! ; entretemps, il a sorti deux disques avec les Strokes, passant aussi par une cure de désintoxication qui l'a débarrassé de ses addictions aux drogues.

Cette double carrière, le guitariste-chanteur l'assume parfaitement aujourd'hui, loin de l'ego du leader embarrassant des Strokes Julian Casablancas. Mieux, il la revendique, voulant s'éloigner du "cliché " du guitariste prenant son envol en solo. Sur ce troisième album, certainement le plus abouti, Albert Hammond Jr. enrobe de guitares un univers qui parle aux fans des Strokes. Un son reconnaissable entre mille, entre refrain lancinant, mélancolie et légèreté. La voix plus assurée offre un relief intéressant à des chansons percutantes, efficaces, avec un petit plaisir : une reprise toute personnelle de Don't Think Twice de Bob Dylan.

Loin, donc, du cliché du guitariste qui vit mal la starification du chanteur de son groupe, Albert Hammond Jr. refuse pour l'instant de tirer un trait sur les Strokes, malgré un avenir incertain du groupe. Un groupe tellement mystérieux et étrange que presque tous ses membres, chanteur inclus, mènent depuis des années des projets parallèles. Mais de ce côté-là, c'est bien Albert Hammond Jr. qui se montre le plus convaincant.

Momentary Masters, d'Albert Hammond Jr. Sortie le vendredi 31 juillet. En mini-tournée en France en novembre prochain, à Nantes, Tourcoing, et Paris.

(Albert Hammond Jr. lors du dernier concert des Strokes, en juin dernier, à Hyde Park à Londres © PEAA/ZDS/WENN.COM/SIPA)