Cet article date de plus de sept ans.

Que devient le "papa grue" de Nantes, Serge Charnay ?

écouter (5min)
Que devient Serge Charnay ? En février 2013 ce père s’était installé trois jours au sommet d'une grue à Nantes pour réclamer le droit de voir son fils. Il est aujourd'hui en prison à Nantes pour avoir plusieurs fois refusé de rendre son fils à sa mère.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© Maxppp - Serge Charnay en haut de la grue à Nantes)

Serge Charnay  était devenu pour quelques jours le porte-parole de tous les pères divorcés ou séparés et en conflit avec leur ex-femme ou conjointe. 

Aujourd'hui, Serge Charnay  est en prison à Nantes

Il purge depuis mars dernier deux peines : six mois pour avoir une nouvelle fois refusé de rendre son fils à sa mère. Six mois auquels sont venus s'ajouter huit mois de prison : un sursis qui a été revoqué pour une condamnation précédente pour le même motif .Théoriquement Serge Charnay est libérable en février prochain mais son avocat a demandé un aménagement de peine  

La justice n'apprécie pas du tout le jusqu'au boutisme de Serge Charnay

Il se bat également pour garder ses droits de visite suspendus jusqu'a nouvel ordre. Un juge aux affaires familiales vient également de donner toute l'autorité parentale à la mère de l'enfant. Il faut préciser que sa dernière condamnation est arrivé au moment où précisement la justice venait de lui redonner le droit de revoir seul son fils. Il a trahi cette confiance que le juge tentait de restaurer et cela s'est soldé pour l'enfant par un retour chez lui avec les gendarmes. Pas terrible pour un enfant de huit ans !

Son discours extrémiste et son refus de compromis l'ont discrédité 

Serge Charnay avait été vaguement soutenu par d'autres pères dans la même situation que lui. Aujourd'hui,  il est seul. Beaucoup ont pris leur distance. Et  pourtant son geste avait été imité par d'autres pères un peu partout en France.  Ses mots pour le moins maladroits, parfois très blessants et pire,  misogynes, ont très vite éloigné ses premiers soutiens.Sos Papa s'était déclaré solidaire quand il était au sommet de la grue. Ensuite beaucoup moins. Cela dit, beaucoup s'interrogent sur sa situation et son évolution.

Avec une inquiétude : la prison pourrait l'enfermer un peu plus encore dans une posture de victime.    

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.