Cet article date de plus de huit ans.

Etats-Unis : les mères retournent au foyer

écouter (10min)
Après des années de prise d'indépendance, les mères de famille américaines font leur grand retour au foyer. Selon un rapport publié aux Etats-Unis, elles seraient 10 millions à rester à la maison faute de travail. Généralement moins diplômées et plus jeunes, elles sont les premières victimes de la crise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Le nombre de mères au foyer augmente aux Etats-Unis. En 2012, 29% des femmes qui avaient des enfants de moins de 18 ans ne travaillaient pas. Il s'agit là d'une augmentation sensible par rapport à 1999 ou elle était à 22%. 

Comment expliquer ce phénomène ?

Selon les chercheurs de l'Institut Pew Resarch,  l'une des principales raisons, c'est la crise . Les femmes chefs de famille sont les premières touchées par le chômage. Autre raison invoquée :  le mode de garde.  C'est un véritable parcours du combattant pour trouver un mode de garde qui soit accessible financièrement : peu de place en crèche, voire pas du tout dans les jardins d'enfants. Dans le privé, elles coûtent 700 dollars (environ 500 euros) par mois. Un véritable budget pour les familles les plus précaires. On comprend pourquoi, certaines mères de famille américaines préfèrent rester à la maison pour garder les enfants.

D'ailleurs l'opinion reste majoritairement favorable au retour des mères au foyer. Selon un sondage, 6 0% des Américains estiment qu'il est préférable pour un enfant qu'un des parents reste à la maison.

En France, de moins en moins mères au foyer

Elles étaient 3,5 millions en 1991. Dix ans plus tard, elles sont un peu plus de 2 millions. Reste à savoir si la conjoncture économique ne va pas changer la donne en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.