Histoires d'info, France info

Histoires d'info. Zidane, de l'A.S. Cannes au toit du monde

Joueur plein de talent et d'humilité, Zinédine Zidane fait déjà preuve d'une maturité déconcertante lorsqu'il déclare, en 1991, à l'âge de seulement 19 ans, qu'"Il faut d'abord prouver plein de choses." Une ligne de conduite qu'il respectera durant toute sa carrière de joueur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Zidane, sous le maillot de l\'A.S. Cannes, en 1991.
Zidane, sous le maillot de l'A.S. Cannes, en 1991. (MAXPPP)

Ce fut l’année de la consécration pour le désormais ancien entraîneur du Real Madrid qui a remporté en mai dernier sa 3e Ligue des champions consécutive. Aucun entraîneur n’avait jamais réalisé un tel exploit depuis la naissance de la plus prestigieuse des coupes d’Europe en 1956.
C’est le dernier titre de gloire d’un homme qui en a connu tant depuis un quart de siècle.
Zinedine Zidane a émergé très jeune dans les médias français. Il n’est alors qu’un jeune espoir de 19 ans à l'A.S. Cannes et n'est pas encore professionnel, loin du titre de champion du monde qu'il gagnera sept ans plus tard. Il est interrogé par France 3 Cote d’Azur à quelques heures d’un match contre le grand Olympique de Marseille. Le supporter de l’OM et enfant de quartier de la Castellane déclarait ceci : "C'est toujours le club de ton rêve, c'est toujours le club dans lequel on aimerait mettre les pieds. Mais je pense que c'est un rêve qui ne peut pas trop se faire..."

Zidane jugé "trop lent" par l'entraîneur marseillais de l'époque

Zidane à l’Olympique de Marseille, voilà qui a fait rêver des milliers de supporters marseillais. Après Cannes, Zizou aurait pu réaliser son rêve. Bernard Tapie se positionne pour recruter le jeune Cannois mais l’entraîneur belge de l’OM, Raymond Goethals, refuse une idée de transfert jugeant Zidane "trop lent", aussi étonnant que cela puisse paraître. Et une fois en orbite, Zidane devient trop grand pour l’OM, un OM où de toute façon Zidane n’a plus songé à jouer, imaginant une ferveur et une vie impossible pour sa famille.
Mais revenons à l’origine, en ce jour de février 1991, à Cannes. En ce jour de février 1991, à Cannes, Zizou évoque l’avenir en faisant preuve d’une grande humilité qui sera sa marque de fabrique durant toute sa carrière.

"Il faut d'abord prouver plein de choses, il faut prouver pendant plusieurs matchs, il faut se remettre en question, mais l'avenir vient comme il vient, il faudra le prendre au jour le jour", déclarait-il. Il s'agit là d'une bonne leçon pour les jeunes joueurs qui se voient parfois en haut de la montagne alors qu’ils n’en sont qu’à son pied…

Zidane, sous le maillot de l\'A.S. Cannes, en 1991.
Zidane, sous le maillot de l'A.S. Cannes, en 1991. (MAXPPP)