Cet article date de plus de quatre ans.

Histoires d'info. 1993, l'année de tous les triomphes sportifs

écouter (3min)

1993 a été une année riche au niveau du sport français : en foot mais aussi en basket, en Formule 1 et en cyclisme.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Basile Boli brandit la coupe d'Europe après la victoire de l'OM face à l'AC Milan à Munich, le 26 mai 1993. (PATRICK HERTZOG / AFP)

Une année miraculeuse pour le sport français, une année où la Marseillaise retentissait un peu partout. Bien sûr dans "Marseillaise", il y a Marseille. L’année et le jour que tous les olympiens ont gravé dans leur cœur. C’est aussi l’année de l’affaire OM-VA, mais on a dit qu’on ne parlait que des grandes heures du sport français en cette année 1993. Victoire de l'Olympique de Marseille face à Milan, 1 à 0 en coupe d'Europe  :



C'est la victoire de l’OM en ligue des champions et il n'y a pas que cela ! Avant 1993, aucun club français de sport collectif n’avait jamais remporter de coupe d’Europe des clubs champions, dans aucun sport que ce soit. Non seulement l’OM réalisait cet exploit, mais un mois plus tôt, en basket, le CSP Limoges, de Jim Bilba et Michael Young avait déjà remporté la coupe d’Europe des clubs champions face à la redoutable équipe de Trevise de l’exceptionnel Toni Kukoč. Pour en rester aux sports collectifs, la France remportait le tournoi des cinq nations de rugby.

Une grande année également pour le sport automobile

Un journaliste : "Mission accomplie pour Alain Prost, il est devenu champion du Monde de Formule 1 pour la quatrième fois de sa carrière en terminant deuxième du Grand Prix du Portugal sur sa Williams-Renault derrière l'allemand Schumacher et sa Benetton. Prost s'est donc rapproché à un titre seulement du record absolu, l'argentin Juan-Manuel Fangio." Qui plus est sur une Williams équipé d’un moteur Renault. L’autre grand constructeur, Peugeot, avait aussi brillé cette année-là, en remportant les 24 heures du Mans en juin. Et puis des succès individuels impressionnants complètent les triomphes de cette année 1993 : Gilbert Duclos-Lassalle gagnait Paris-Roubaix, réalisant un formidable doublé après son succès de 1992 et Jean-Philippe Gatien devenait champion du monde de tennis de table Göteborg, seul succès français à ce jour.

Mauvaise image de l'année sportive 1993

L’année se termine par l’un des plus gros fiascos de l’histoire du sport français avec la défaite de l’équipe de France de football contre la Bulgarie qui la prive de Coupe du monde aux Etats-Unis. Cet arbre a injustement souvent caché la forêt d’une magnifique année sportive. Là, avec ces succès en fin d’année, on peut imaginer que c’est l’inverse qui se produira…

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.