Histoires d'info, France info

Et la France se mit à nager... (1960-1970)

Les terribles noyades de l'été 1969 achèvent de convaincre le législateur: les enfants français doivent apprendre à nager!

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Retour en juillet 1960. A part ceux qui ont la chance de vivre sur les littoraux ou dans les très grandes villes, les petits français ne savent pour ainsi dire pas nager. Il faut dire qu’à l’époque, le pays ne compte que 60 piscines couvertes !

Mais un homme a trouvé la solution magique. Une machine sur laquelle s’accroche l’enfant, hors de la piscine. Monsieur Dupré décrit son invention géniale, "l'auto-nageur", mais qui selon lui dérange:

"L'appareil se compose d'un assemblage de tubes ronds et carrés. Quatre manivelles, deux pour les mains, deux pour les pieds. Le tout est actionné par des chaînes et des pignons de bicyclette. Le tout reproduit le mouvement de la brasse. J'ai écrit à des journaux renommés et je n'ai pas eu de réponse...Alors j'ai l'impression qu'il doit y avoir une certaine opposition des professeurs de natation."

 

L’invention de Monsieur Dupré restera bien rangée dans les placards malheureusement pour lui, fermés, de l’histoire…

Cela étant, l’Etat prend à bras le corps la question de l’apprentissage de la natation pour les enfants. Si la question est évoquée depuis quelques années, elle devient urgente à l’été 1969 après deux drames terribles : à Juigné-sur-Loire en juillet, 19 enfants se noient dans le fleuve, un mois plus tard, dans le Lac Léman, à Thonon, un bateau-promenade chavire causant la mort de 24 personnes dont 14 fillettes orphelines, pensionnaires d’un foyer de Moselle

Si les enfants avaient su nager…Mais pour y parvenir, il faut construire des piscines couvertes, beaucoup de piscines couvertes. En 1971, le gouvernement lance une vaste opération, l'opération des mille piscines. Avec l'objectif d'apprendre à nager à tous les enfants français d'ici à cinq ans.

Ambition élevée mais peut-être avez-vous appris à nager dans ces piscines et notamment dans la plus emblématique de cette période, la piscine Tournesol

Reste qu’aujourd’hui et malgré les grandes annonces du début des années 1970, selon les enquêtes, un enfant sur deux qui entre en 6ème ne sait toujours pas nager. C’est la raison pour laquelle chaque année, le Secours Populaire lance l’opération "Comme un poisson dans l’eau".

Et étonnamment, ces enfants n’apprendront pas à nager sur l’exceptionnelle machine de Monsieur Depré…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)