Histoire de folles rumeurs, France info

Histoire de folles rumeurs. Aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001

C'est la première rumeur du 11-Septembre, née quelques minutes après le crash.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Pentagone en feu, le 11 septembre 2001. 
Le Pentagone en feu, le 11 septembre 2001.  (MAXPPP)

Il est 15 h, le premier avion vient de s’écraser sur la tour jumelle nord du World Trade Center de New York. Le deuxième percute la tour sud quelques minutes plus tard, et une demi-heure plus tard, le vol AA77 pénètre la partie centrale de l’aile occidentale du Pentagone.

L’une des toutes premières rumeurs n’a attendu que quelques minutes pour naître. Dès le matin du 11 septembre, sur CNN, le journaliste James Macintyre, le correspondant de la chaîne au Pentagone, émet de sérieux doutes. Selon lui, et compte tenu de ses observations, aucun avion ne s’est écrasé sur le ministère de la Défense. Comment un tel bâtiment, le mieux protégé du pays, sécurisé par un système de défense anti-aérien aurait-il pu laisser s’approcher un avion aussi près ?

Théories du complot

En France, en mars 2002, un livre va connaître un incroyable éco et nourrir les théories complotistes. Pour Thierry Meyssan, l’auteur de L’effroyable imposture aux éditions La découverte, l’absence de débris de taille importante, de roues, de traces sur la pelouse, des ailes, valident l’hypothèse de l’absence de crash aérien. Mais Meyssan va plus loin. Selon lui, tout ceci, c’est un complot orchestré par le lobby militaro-industriel afin de d’obtenir une augmentation du budget de la défense, qui de fait explosera par la suite. De façon plus globale il s’agirait d’un complot orchestré par les responsables politiques et les médias. Cette rumeur s’est pourtant largement diffusée grâce aux médias et en particulier à Thierry Ardisson qui invite sur France 2 Thierry Meyssan à la sortie de son livre. 

Depuis l’explosion d’internet et des réseaux sociaux, la rumeur ne va cesser de se diffuser avec comme point de départ notamment, une vidéo réalisée par des jeunes Américains en 2005, “prouvant” avec certitude l’existence d’un complot. Après avoir déclaré cela, Jean-Marie Bigard dira avoir été intoxiqué par cette vidéo. N’oublions pas que nous sommes après le mensonge de l’administration Bush au sujet des armes de destruction massive en Irak. S’ils sont capables de mentir là dessus, pourquoi pas sur le 11-Septembre ? Sur le fond, outre les témoins oculaires du crash de l’avion sur le Pentagone, l’absence de débris est parfaitement justifiée par l’angle d’impact de l’appareil, selon Jacques Rolland, ancien général de l’armée de l’air et expert en matière d’incidents aéronautiques auprès de la cour d’appel de Paris.

Le Pentagone en feu, le 11 septembre 2001. 
Le Pentagone en feu, le 11 septembre 2001.  (MAXPPP)