Cet article date de plus de deux ans.

"J'ai postulé à plus de 25 facultés" : Alexandra, 22 ans, toujours sans affectation depuis la rentrée

Tous les jours, Manon Mella donne la parole aux jeunes de 18-30 ans. Mardi 11 janvier, rencontre avec Alexandra, 22 ans, en attente d'une inscription à l'université de Nanterre.

Article rédigé par franceinfo - Manon Mella
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Alexandra (22 ans) est sans affectation depuis la rentrée universitaire. Elle occupe le bâtiment B de la faculté de Nanterre depuis le 27 octobre 2021. (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Depuis le 27 octobre 2021, plusieurs dizaines d'étudiants occupent, à tour de rôle, le bâtiment B de la faculté de Nanterre près de Paris. Ils réclament une inscription pour les 21 étudiants sans affectation depuis la rentrée. Le président de l'université Philippe Gervais-Lambony déplore une pénurie de moyens humains et de locaux.

Alexandra, 22 ans, fait partie de ces "sans fac" comme ils se surnomment. Elle n’a pas été admise en master alors qu’elle dit avoir validé sa licence de psychologie avec 14/20 de moyenne générale. Aujourd’hui, elle dénonce la sélection à l’université.

C'est pas à cause de mes résultats que je n'ai pas été admise, c'est à cause du manque de moyens.

Alexandra, 22 ans

à franceinfo

"J'ai postulé à plus de 25 facultés", déplore Alexandra qui occupe le bâtiment administratif de l'université de Nanterre depuis plus de deux mois. "On est tous et toutes des étudiants qui avons demandé une licence ou un master qui nous a été refusé tout à fait injustement".

Cela provoque un énorme sentiment d'injustice et de colère. J'ai grandi et j'ai appris dans cette faculté.

Alexandra, 22 ans

à franceinfo

"Qui serait prêt à dormir hors de chez soi pendant deux mois pour une inscription à la fac ?", demande Alexandra, pour qui cette mobilisation lui fait "prendre conscience qu'on peut se battre pour ses droits". 

J'espère pouvoir faire un master en psychologie pour travailler dans la protection de l'enfance, faire le métier de mes rêves et pouvoir me dire que ça, je l'ai gagné et que ce n'est pas fini.

Alexandra, 22 ans

à franceinfo

Alexandra n'est pas militante. Politiquement, elle a souvent été un peu perdue. "Je ne suis tellement pas politisée que j'ai pour habitude de voter pour le parti animaliste", lance-t-elle en expliquant que cela pourrait changer en 2022. "Je vais attendre de lire les programmes et je verrai par la suite", dit-elle. Mais ce qu'elle espère dans l'immédiat, c'est une inscription à la fac.

Soyez les premiers informés des résultats officiels du BAC

toutes les dates et actualités

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.