Parcoursup : plus de 91 000 candidats sont toujours sans affectation

Les candidats sans réponse pourront postuler à des places vacantes lors de la phase "complémentaire" jusqu'au 16 septembre. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une enseignante consulte le site de Parcoursup, le 26 mai 2021 à Paris. (LEO PIERRE / HANS LUCAS / AFP)

La fin approche et de nombreux jeunes sont encore dans l'attente. A quelques heures de la fin de la phase principale de Parcoursup, qui s'achève vendredi 16 juillet à minuit, plus de 91 000 candidats sont toujours en attente d’une affectation dans l’enseignement supérieur pour la rentrée 2021-2022.

Selon le dernier décompte du ministère de l'Enseignement supérieur, 91 178 candidats sur un total de 841 518 n'avaient pas d'offre d'affectation jeudi soir : 45 683 lycéens, 33 770 candidats en demande de réorientation et 11 725 scolarisés à l'étranger.

Près de 90% des bacheliers ont reçu une proposition

Dans un communiqué commun, le ministère de l'Enseignement supérieur et le ministère de l'Education nationale se sont malgré tout félicités qu'"à ce jour, 568 000 bacheliers ont reçu au moins une proposition d'admission, soit 89,5% d'entre eux. Ce taux est supérieur de plus de 1,3 point à celui de l'année dernière."

Les candidats sans réponse pourront postuler à des places vacantes lors de la phase "complémentaire", ouverte depuis le 16 juin. Cette possibilité leur sera offerte jusqu'au 16 septembre. Les candidats peuvent aussi solliciter la Commission d'accès à l'enseignement supérieur de leur rectorat, qui essayera de leur proposer une solution adaptée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parcoursup

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.