Gaulthier, 23 ans : "Il faut transformer la revendication en projet"

écouter (3min)

Tous les jours, Manon Mella donne la parole aux jeunes de 18-30 ans. Vendredi 28 janvier, rencontre avec Gaulthier Lenôtre, engagé auprès d'Hervé Morin et de Valérie Pécresse.

Article rédigé par
Manon Mella - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Gaulthier Lenôtre, 23 ans, collaborateur d'Hervé Morin, président de la Région Normandie et fondateur du groupe "Les jeunes normands conquérants". (MANON MELLA / FRANCEINFO)

Il a l’éloquence d’un vétéran de la politique, mais n’a que 23 ans. Gaulthier Lenôtre est le fondateur du mouvement des Jeunes Normands Conquérants qui soutient le président centriste de la région Normandie, Hervé Morin. Gaulthier dit représenter une jeunesse fière de son territoire et de ses traditions, quelque chose qui se perd selon lui. 

"Je pense qu'on n'a pas assez conscience de la richesse de nos territoires, nous, les jeunes de 18 à 25 ans."

Gaulthier, 23 ans

à franceinfo

Ce jeune Normand défend le savoir-faire des régions françaises. "Il y a des artisans qui se battent pour préserver ce savoir-faire qui a fait notre rayonnement culturel. Ca se perd, c'est vrai mais c'est à nous, les jeunes, de continuer à transmettre le flambeau".

Gaulthier veut inciter les jeunes Normands à s'emparer du patrimoine local. Avec son mouvement Les Jeunes Normands Conquérants, il a notamment créé un petit livret avec dix propositions "pour la Normandie de demain". Il propose de valoriser le patrimoine en installant, par exemple, des QR codes devant les monuments historiques. 

"Il faudrait que le vote soit obligatoire pour que ça soit représentatif de ce que la société pense réellement."

Gaulthier, 23 ans

à franceinfo

Il souhaite aussi que les jeunes de Normandie s'emparent de la politique. "Il y a des jeunes qui ont des revendications mais il faut qu'ils franchissent le pas. Il faut transformer la revendication en projet.

Soutien de Valérie Pécresse à l'élection présidentielle, Gaulthier se définit comme "de droite et de centre-droit". Les valeurs qu'il défend ? "Le girondisme, la décentralisation, l'enjeu climatique, budgétaire et sécuritaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.