France Info numérique, France info

"Si possible pas juif" : l'annonce qui fâche

Toute la journée de lundi, les réseaux se sont émus de la mise en ligne d'une petite annonce recherchant un candidat "si possible pas juif". SOS Racisme a déposé plainte.

(L'annonce a été retirée suite au signalement des internautes. © Capture d'écran Graphic-Jobs.com)

 Coincée entre la motivation et la maîtrise des techniques d'imprimerie, la mention aurait presque pu passer inaperçue. C'était sans compter sur la vigilance des internautes, qui ont immédiatement repéré ce "si possible pas juif " caché dans la rubrique "Profil recherché " d'une petite annonce postée sur un site spécialisé dans le monde du graphisme. Captures d'écran à l'appui, ils s'en sont émus publiquement, et l'histoire s'est répandue comme une traînée de poudre.

Au bout de quelques retweets, le site en question a fini

, supprimant l'annonce et expliquant que la demande honteuse avait échappé à leur modérateur. Restait, en suspens, une question: quelle agence avait eu cette idée saugrenue dans son processus de recrutement ? Son identité n'était en effet accessible qu'aux abonnés du site. Là encore, les internautes se sont mués en enquêteurs et ont rapidement débusqué les auteurs.

Aux Inrocks, ces derniers expliquent s'être mal exprimés, souhaitant juste éviter les candidats pouvant avoir des indisponibilités horaires à cause de leur religion, mais n'ayant pas dans l'idée de faire de l'antisémitisme brut. Las, quelques instants après ce semi-aveu, le compte twitter de cette même agence annoncait que leur annonce avait été hackée, et que jamais ils ne se seraient permis une telle entorse à la loi. Le fameux "mon compte a été piraté " étant le pendant web du traditionnel "mon chien a mangé ma copie ", on est en droit de rester dubitatifs. Le bad buzz , lui, est en tout cas bien réel. Alerté par des internautes, SOS Racisme a, de son côté, porté plainte contre X :

Dans France Info Numérique, nous avons avons également évoqué le projet #maplanete mené par France Info; nous avons découvert les drôles d'idées d'une université américaine pour chasser les smartphones de ses cours; nous nous sommes amusés aux dépends de Flea, bassiste des Red Hot Chili Peppers, qui a malencontreusement tweeté l'information - confidentielle - selon laquelle le très couru producteur Danger Mouse était aux commandes du prochain album du groupe; et nous avons bien ri en voyant cette parodie de l'opération #StopDjihadisme signée par l'équipe de Topito:

(L'annonce a été retirée suite au signalement des internautes. © Capture d'écran Graphic-Jobs.com)