franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Pourquoi le 14 juillet est-il la fête nationale en France ?

Alors que les préparatifs pour le défilé touchent à leur fin, franceinfo junior se demande ce qu'est le 14-Juillet. Pour répondre à des questions d'enfants : Rémi Dalisson, historien et professeur à l'université de Rouen.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La prise de la Bastille, tableau de Jean-Pierre Houel, au musée Carnavalet à Paris.
La prise de la Bastille, tableau de Jean-Pierre Houel, au musée Carnavalet à Paris. (PHOTO JOSSE/LEEMAGE / CORBIS HISTORICAL)

Les dernières répétitions pour être au point ont eu lieu ces derniers jours sur les Champs-Elysées à Paris. Des préparatifs pour être parés pour le défilé du 14-Juillet, qui se tiendra dimanche. Mais au fait, que veut dire cette fête nationale en France ? Que célèbre-t-on le 14-Juillet ? Au micro de franceinfo junior, des enfants posent leurs questions à Rémi Dalisson, historien et professeur à l'université de Rouen.

Lily ouvre le bal du 14-Juillet avec sa première question : "Que s'est-il passé le 14-Juillet ?" demande l'élève. Rémi Dalisson, historien, lui répond : "C'est vraiment une date symbolique. C'est ce jour-là que la Bastille est prise par les Parisiens alors que l'actualité est déjà chargée, que les États Généraux sont réunis à Versailles... C'est un jour symbolique qui marque l'entrée du peuple dans la Révolution." Cette question est l'occasion d'expliquer ce qu'était la Bastille à l'époque : "C'est une prison royale. Elle symbolise l'arbitraite du Roi : le Roi peut faire ce qu'il veut quand il veut, condamner des gens sans jugement et les emprisonner dans cette prison royale."

Edgar prend à son tour le micro : il veut savoir combien de prisonniers comptait la Bastille au moment où elle a été prise. Une bonne question, souligne l'invité, car "il y avait très peu de prisonniers. L'essentiel avait été libéré. Ils étaient quatre ou cinq, tu vois, c'est plus un symbole qu'une prison qu'on a libérée. Mais il y en a eu beaucoup plus et de très célèbres : des écrivains, des poètes... qui osaient critiquer le Roi. Et le Roi, quand il n'était pas content, il faisait 'embastiller' les gens". Parmi les écrivains célèbre, il y a eu Voltaire,"celui qui incarne la liberté d'expression... quitte à déplaire au Roi."

Une fête choisie en 1880

Edgar à nouveau veut savoir combien d'habitants ont vraiment pris part à la prise de la Bastille. Est-ce une Révolution qui a emporté tout le peuple dès ses débuts ? "Au départ, c'est une petite minorité mais très rapidement la rumeur se déplace dans Paris et le peuple de Paris se rassemble aurtour de la Bastille, notamment les artisans", détaille l'historien. Mais combien de morts a fait cet événement, continue Edgar. Rémi Dalisson lui raconte : "C'est encore une très bonne question, Edgar, parce que là aussi, il y a des légendes qui ont circulé. Il y a eu très peu de morts chez ceux qui défendaient la Bastille. On a décapité trois personnes dont le gouverneur général de la Bastille mais il y eu 90 morts chez ceux qui attaquaient la Bastille, et de ceux là pendant longtemps, on n'en a pas parlé."

De son côté, Sébastien se demande "comment on a créé le 14-Juillet", devenu fête nationale et jour férié en France. "C'était très compliqué de choisir une bonne date pour célébrer la fête nationale", explique l'historien. Ainsi, entre la date du 14 juillet 1789 et la création de la fête officielle, "il y a eu plusieurs régimes politiques en France. Tout le monde se disputait pour le jour de la fête nationale, rappelle-t-il. Il a fallu attendre en 1880 pour se mettre d'accord sur la date du 14-Juillet car plein d'autres dates étaient possibles." 

Un jour souvenir et symbolique

Léa se demande pourquoi "on se réunit à l'Arc de Triomphe" le jour du 14-Juillet, jour de défilé militaire sur les Champs-Élysées à Paris. "On se réunit à l'Arc de Triomphe parce qu'après la guerre de 14-18, on a décidé d'associer le souvenir du 14-Juillet avec le souvenir de la victoire de 14-18." Et cet arc symbolise la victoire contre l'Allemagne à la fin de la Première guerre Mondiale (1914-1918).

Sébastien enfin s'interroge : mais pourquoi cette fête est-elle si importante en France, demande l'écolier. "Parce que cette fête correspond au début des vacances, au Tour de France, aux belles soirées d'été avec des feux d'artifice, raconte l'historien. Et puis dans la tête des gens, ça renvoie à la Révolution française qui a créé la République d'aujourd'hui." Sur cette page, réécoutez en entier notre émission franceinfo junior du jour sur le 14-Juillet, la toute dernière de la saison. Vous pouvez réécouter toutes nos émissions franceinfo junior de l'année ici. Bonne écoute et bel été à tous et à toutes ! 

La prise de la Bastille, tableau de Jean-Pierre Houel, au musée Carnavalet à Paris.
La prise de la Bastille, tableau de Jean-Pierre Houel, au musée Carnavalet à Paris. (PHOTO JOSSE/LEEMAGE / CORBIS HISTORICAL)