franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Comment les migrants sont-ils secourus en mer ?

Qui sont les migrants qui tentent de traverser la Méditerranée ? Comment sont-ils pris en charge ? On en parle dans franceinfo junior avec Lola Schulmann, chargée de plaidoyer "réfugiés et migrants" à Amnesty International.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une photo distribuée par l\'ONG Sea-Eye et prise le 6 avril 2020, montre des membres de l\'ONG lors d\'une opération de sauvetage de réfugiés au large des côtes libyennes, avant de les amener à bord de leur navire \"Alan Kurdi\" (photo d\'illustration).
Une photo distribuée par l'ONG Sea-Eye et prise le 6 avril 2020, montre des membres de l'ONG lors d'une opération de sauvetage de réfugiés au large des côtes libyennes, avant de les amener à bord de leur navire "Alan Kurdi" (photo d'illustration). (CEDRIC FETTOUCHE / AFP)

Après avoir fait route vers la France, le navire humanitaire "Alan Kurdi" a accosté jeudi dans le port d'Arbatax en Sardaigne. À son bord, il y avait 125 migrants secourus en mer, selon les autorités italiennes citées par l'AFP.

Mais qui sont ces migrants qui prennent la mer. Pourquoi quittent-ils leur pays pour rejoindre l'Europe ? Comment sont-ils secourus en mer ? Où peuvent-ils aller ensuite ? C'est le sujet du jour dans franceinfo junior. Au micro de l'émission, Honey et Eitan, élèves en CM2 à l'école Gustave-Rouanet à Paris, posent leurs questions à Lola Schulmann, chargée de plaidoyer "réfugiés et migrants" à Amnesty International.

Sur cette page, réécoutez en entier l'émission franceinfo junior sur ce sujet.                                                                                      

Une photo distribuée par l\'ONG Sea-Eye et prise le 6 avril 2020, montre des membres de l\'ONG lors d\'une opération de sauvetage de réfugiés au large des côtes libyennes, avant de les amener à bord de leur navire \"Alan Kurdi\" (photo d\'illustration).
Une photo distribuée par l'ONG Sea-Eye et prise le 6 avril 2020, montre des membres de l'ONG lors d'une opération de sauvetage de réfugiés au large des côtes libyennes, avant de les amener à bord de leur navire "Alan Kurdi" (photo d'illustration). (CEDRIC FETTOUCHE / AFP)