franceinfo junior, France info

franceinfo junior. Comment fabrique-t-on une statue de cire ?

Alors que le musée Grévin rouvre ses portes jeudi 14 février après des travaux de rénovation, des écoliers posent des questions sur la fabrication de ses fameuses statues de cire. Pour leur répondre, Véronique Berecz, directrice artistique du musée Grévin.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une employée du musée Grévin travaille sur la statue de cire de Stromae, chanteur belge, en janvier 2019.
Une employée du musée Grévin travaille sur la statue de cire de Stromae, chanteur belge, en janvier 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)

Après un mois de travaux, le musée Grévin rouvre ses portes au public jeudi 14 février. Avec près de 30 nouveaux personnages en cire dont les Lapins Crétins ou les écrivains Jules Verne et Marcel Proust. Une tradition qui se perpétue depuis la création du musée, il y a 136 ans, le 5 juin 1882. Mais au fait, comment sont fabriquées les statues de cire ? Pour le savoir, au micro de franceinfo junior, des écoliers de Carlepont (Oise) interviewent Véronique Berecz, directrice artistique du musée Grévin.

C'est Clément qui prend la parole pour la première question. Il veut savoir en combien de temps se fabrique une statue de cire. "C'est six mois de travail pour réaliser un personnage de cire, ça prend beaucoup de temps, répond Véronique Berecz. Une équipe de 15 personnes travaille autour d'un personnage". Au total, le musée compte plus de 200 personnages.

Pauline interroge à son tour : "Comment fabriquez-vous la cire ?" La spécialiste du sujet répond : "La cire, on ne la fabrique pas vraiment. C'est de la cire d'abeille comme pour les bougies. Simplement, elle est fondue avec un peu de durcisseur. Tout part d'un sculpteur (...) Seuls les visages aujourd'hui sont en cire, le corps est en résine."

Les vêtements des statues sont donnés par les célébrités

"Quand ils font la statue, il est là Mbappé ?" demande Lorenzo, en faisant référence à la statue du footballeur que l'on peut voir au musée. "Nous avons beaucoup de chance parce que nous rencontrons la plupart des personnalités qui rejoignent Grévin, répond la directrice artistique du musée. Ils viennent poser. On prend toutes les mesures. On vérifie la couleur des yeux, des cheveux, de la peau... C'est un rendez-vous qui dure environ deux heures et demi. Il y a un second rendez-vous pour le modelage, pour vérifier avec le sculpteur que les volumes du visage sont là, la longueur du nez, etc."

De son côté, Clément voudrait savoir : "Comment faire la couleur sur les statues de cire ?" La spécialiste du sujet explique qu'elles sont faites à la peinture à l'huile, "un travail presque d'artiste peintre". Les statues reproduisent même les plus petits détails comme les taches de rousseur. Côté vêtements, pour habiller leur statue, les personnalités offrent souvent une tenue qu'ils ont portée, "c'est comme cela que Kad Merad a offert sa veste fétiche de premier jour de tournage."

Sur cette page, vous pouvez réécouter en entier notre émission franceinfo junior du jour sur les statues de cire, avec les questions d'élèves de CM2 et les réponses de Véronique Berecz, directrice artistique du musée Grévin.

franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com.
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d\'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com.
franceinfo junior, une émission en partenariat avec le magazine d'actualités pour enfants 1jour1actu et 1jour1actu.com. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Une employée du musée Grévin travaille sur la statue de cire de Stromae, chanteur belge, en janvier 2019.
Une employée du musée Grévin travaille sur la statue de cire de Stromae, chanteur belge, en janvier 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)