Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... Theresa May

Alors que Theresa May semble favorite pour succéder à David Cameron, une semaine après le Brexit, France Info vous explique qui est cette femme politique britannique.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Theresa May serait la nouvelle Margaret Thatcher, 30 ans après, si l'on en croit la presse britannique. Une femme à poigne, si elle n'est pas encore une "Dame de fer". A la base, elle est eurosceptique. On lui connait une fantaisie, les chaussures. 

Son travail avant tout

Theresa May est fille de pasteur, diplômée d'Oxford. Elle a travaillé à la Banque d'Angleterre puis dans une société qui gère les paiements par cartes de bancaires. Elle n'a pas d'enfant et elle se dédie à son travail. Depuis 30 ans, elle fait de la politique. Elle a les cheveux bonds grisonnants.  Quand on regarde ses yeux, on voit qu'elle n'est pas là pour rigoler.   

Quelles idées ?

Theresa May est une eurosceptique dans l'âme, mais par discipline gouvernementale, elle s'est prononcée contre le Brexit en début d'année pour faire mollement campagne aux côtés de David Cameron. D'ailleurs, quand elle parle aujourd’hui du Brexit, elle dit qu'il n'y aura pas de retour en arrière possible après le vote de ses compatriotes.

 

En tant que ministre de l'Intérieur, elle est ferme dans la lutte contre l'immigration clandestine, les délinquants et la lutte contre les islamistes. Mais parallèlement, c'est une femme qui a apporté son soutien au mariage homosexuel et qui a critiqué le parti conservateur quand il apparaissait trop marqué à droite.  

Déterminée

Quoi qu'il en soit, elle est déterminée à devenir la patronne du Parti conservateur, puis Premier ministre. Car c'est comme ça que ça se passe en Grande-Bretagne, le leader du parti majoritaire au Parlement devient automatiquement Premier ministre. Theresa May n'y va pas avec le dos de la cuillère quand il s'agit de tâcler Boris Johnson, son ex-rival. Elle a déclaré jeudi : "Je ne suis pas là pour faire le spectacle, pour faire la tournée des télés, pour raconter des ragots dans les déjeuners et pour boire des verres au bar du parlement". 

High heels

Quand elle tâcle, elle le fait avec ses chaussures à talons. C’est une de ses seules fantaisies. Il y a quelques années, elle a fait sensation avec des escarpins à talons aiguille en imprimé léopard assez sexy et on l'a vue aussi en cuissardes saluer la reine. Depuis, la presse britannique suit toutes les sorties publiques de Theresa May pour voir les chaussures qu'elle porte. Et elle en change tout le temps parait-il, ce qui donne une idée de la aille de son dressing.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)