Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... le général Piquemal

Cinq personnes, dont un général ancien patron de la Légion étrangère, devaient passer en comparution immédiate cet après midi au tribunal de Boulogne-sur-Mer, après leurs interpellations samedi à Calais lors d'un rassemblement hostile aux migrants. Le général, 75 ans, n'a pas été jugé à cause de son état de santé.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Christian Piquemal est un général quatre étoiles en retraite. Il est aujourd'hui âgé de 75 ans. Il a notamment été le grand patron de la Légion étrangère de 1994 à 1999. Il a également été pendant trois ans, adjoint au chef du cabinet militaire de trois Premiers ministres socialistes Michel Rocard, Édith Cresson et  Pierre Bérégovoy. En dehors de ce poste très politique pour un militaire de sa trempe Christian Piquemal a suivi le parcours très classique des officiers et officiers supérieurs de l'armée française. Ancien élève du lycée Hoche à Versailles, Christian Piquemal a fait Saint-Cyr. Sous-lieutenant en 62, il entre ensuite à l'École d'application de l'infanterie à Saint-Maixent, puis intègre la Légion étrangère à sa sortie en 1963. Officier en charge de l'entraînement sportif des légionnaires. Il sert un moment sous les ordres du général Bigeard en tant que lieutenant. Mais Christian Piquemal est aussi une grosse tête.  

En 1969, il est autorisé à poursuivre ses études en génie atomique à l'université de Paris-Jussieu et à l'École des applications militaires de l'énergie atomique. Il obtient un Brevet technique d'études militaires supérieures à l'École supérieure de guerre et il est ingénieur diplômé de Supélec. Et en dehors de l'armée il faisait donc de la politique ce général Piquemal. Plus ou moins.

Il anime aujourd'hui un blog Cercle des Citoyens-Patriotes ou il avait appelé à participer à la manifestation de Calais, réunion apolitique selon lui. Sauf que ses motivations pour participer à cette manif autant que ce blog n'ont rien d’apolitiques. On y retrouve le fonds de commerce habituel de l'extrême droite avec pour la forme toute la prudence nécessaire. Ce cercle affirme vouloir Contribuer, autant que faire se peut, à la maîtrise des flux migratoires par unique souci de cohésion nationale et de survie. Nous sommes extrêmement inquiets en regard de l’invasion sourde, mais rapide, du radicalisme religieux et du racisme anti blanc affirme ce cercle Citoyens-Patriotes. Sur ce blog, le général par ailleurs évoque la théorie du "grand remplacement" de Renaud Camus et il dénonce ce qu'il considère comme l'idéologie bobo-capitalo-mondialiste, le déferlement migratoire ou encore la décadence de la France.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)