En direct du monde, France info

Présidentielle américaine : Joe Biden, le choix du cœur des Irlandais

Plus qu'ailleurs dans le monde, l'Irlande, parfois considérée comme la petite sœur des États-Unis, a les yeux rivés sur la campagne pour l'élection présidentielle américaine. Et elle a, semble-t-il, déjà fait son choix.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un électeur de Joe Biden à Ballina, dans le nord-ouest de l\'Irlande, le 7 octobre 2020. 
Un électeur de Joe Biden à Ballina, dans le nord-ouest de l'Irlande, le 7 octobre 2020.  (PAUL FAITH / AFP)

L'élection présidentielle américaine occupe une énorme part de l’actualité irlandaise, certainement davantage qu'ailleurs. L’Irlande et les États-Unis sont deux pays très proches : culturellement, linguistiquement. Les États-Unis sont vus comme un grand frère de la toute petite Irlande, un proche allié qui lui permet d’avoir une voix sur la scène internationale. L'Irlande semble ainsi être le seul pays assuré d’avoir sa place, une demi-journée par an, à la Maison Blanche, grâce à la fête de nationale de la Saint-Patrick. Les Irlandais n’oublient pas non plus le rôle prépondérant joué par les Américains pendant la guerre civile : Bill Clinton, alors à la Maison Blanche, avait servi de médiateur entre Londres et Dublin et permis de parvenir à l’accord de paix de 1998. Les Irlandais ont choisi leur camp : le soutien est massif pour le candidat démocrate Joe Biden

Huit des 16 arrières-arrières-grands-parents de Biden viennent d’Irlande

Cela s'explique pour plusieurs raisons : la première est certainement celle du cœur : huit des 16 arrières-arrières-grands-parents de Joe Biden viennent d’Irlande et ont émigré aux États-Unis à l’époque de la Grande famine, au milieu du XIXe siècle. Et le démocrate est très fier de ses racines, à tel point qu'il est venu en Irlande à plusieurs occasions, a tenu à rencontrer ses lointains cousins et ne manque jamais une occasion de rappeler d’où il vient. Ce qui plaît beaucoup aux Irlandais, très chauvins et qui aiment beaucoup voir les succès outre-Atlantique de descendants d’Irlandais. 

Par ailleurs, un président Biden serait plus favorable aux intérêts irlandais qu’un président Trump saison 2, en particulier à l’appproche du Brexit. ''Les conseillers politiques de Biden sont très attachés au maintien de l’unité européenne, explique ainsi Liam Kennedy, à la tête du Clinton Institute à Dublin, un centre de recherches sur les États-Unis. Trump, par contre… J’ai l’impression qu’il s’en fiche complètement.  Trump voudrait voir l’Union européenne éclater. Il est ravi que le Royaume-Uni parte. Tout ce qui peut affaiblir l’Union européenne, ça l’arrange.'' Or les Irlandais sont de fervents Européens.  

Potentiellement 10% de l'électorat

Un petit groupe d’Irlandais a lancé la campagne The Irish for Biden (''Les Irlandais derrière Biden"). ''Sur nos affiches, s'enthousiasme Paddy McFadden, l’un des participants, on a écrit : 'Appelez un cousin, appelez un proche, appelez un ami'aux Etats-Unis pour leur dire de voter Biden. Vu le nombre d’Irlandais en Amérique… Rien qu’à New-York, je peux vous citer six de mes amis, certains d’ailleurs ont la nationalité américaine !'' Au dernier recensement, 35 millions d’Américains se sont réclamés d’origine irlandaise. Cela représente, potentiellement, 10% de l’électorat. Ces électeurs ont surtout une influence au niveau local ou à l’échelle de l’Etat mais ils devraient tout de même apporter leur petite pierre à l’édifice de l’élection. 

 

Un électeur de Joe Biden à Ballina, dans le nord-ouest de l\'Irlande, le 7 octobre 2020. 
Un électeur de Joe Biden à Ballina, dans le nord-ouest de l'Irlande, le 7 octobre 2020.  (PAUL FAITH / AFP)