En direct du monde, France info

En Pologne, une ancienne usine de vodka transformée en centre culturel

À Varsovie, une ancienne fabrique de vodka est devenue le nouveau lieu branché de la ville. Elle abrite notamment le premier musée de la vodka polonaise.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Koneser Praga Center à Varsovie. 
Le Koneser Praga Center à Varsovie.  (MARCIN OBARA / PAP)

L'ancienne usine de vodka, Koneser, est un complexe gigantesque, dans l'est de la capitale polonaise. Elle rassemble une dizaine de grands bâtiments en briques rouges. Sa construction remonte à la toute fin du XIXe siècle, quand Varsovie appartenait à l'Empire russe. Au XXe siècle, l'usine a été tour à tour aux mains des Polonais, puis des nazis, puis des communistes. Elle a fermé ses portes en 2007, faute d'investissement, comme beaucoup de distilleries du pays.

Un musée ouvert sur un sol riche en alcool

C'est cette usine qui a été choisie pour être transformée en musée de la vodka polonaise. Pour le manager général du musée, c'est tout simplement parce que la vodka est dans l'ADN de tout le quartier. Et pas seulement de la fabrique. "En 1915, quand l'armée tsariste a dû fuir le pays, il y avait encore dix millions de litres de vodka dans l'usine Koneser, explique Krzysztof Dragowski. L'armée n'a pas voulu les laisser, ni pour les forces allemandes, ni pour les soldats polonais. Pour personne. Les Russes ne pouvaient pas boire ces dix millions de litres : c'est comme cinq piscines olympiques remplies de vodka. Alors, ils ont décidé de tout jeter, de déverser tout cet alcool au sol, dans et autour de l'usine. On peut donc dire que ce lieu est idéal pour le musée de la vodka polonaise. Si l’on parle de terroir, de la terre, c'est le terroir. Il n'y a rien de meilleur."

C’est donc sur un sol riche en alcool que le musée a ouvert ses portes en 2018. Il retrace à la fois l'histoire de l'usine Koneser mais surtout les origines de la vodka, tout le processus de fabrication. La visite s'achève évidemment par une petite dégustation, à consommer avec modération. Le manager général se satisfait des 50 000 entrées pour cette année d’ouverture. Une réussite, alors que le quartier où se trouve l’usine avait jusqu’ici mauvaise réputation. 

Un centre culturel

"Le quartier de Praga, où nous sommes, était vraiment mal famé, un peu comme Brooklyn à New York, indique Krzysztof Dragowski. Vous savez où cela se trouve, mais vous ne voulez pas aller vivre là-bas. Mais depuis quelques années, surtout avec la transformation de l'usine et l’arrivée du métro, c'est devenu le quartier tendance de Varsovie."

Les prix des logements augmentent très vite, autour de l'ancienne usine de vodka. Complètement rénovée, elle rassemble aujourd'hui le musée, des restaurants, des appartements, un hôtel haut de gamme, une galerie commerciale et un incubateur pour de jeunes entreprises.

Le Koneser Praga Center à Varsovie. 
Le Koneser Praga Center à Varsovie.  (MARCIN OBARA / PAP)