En direct du monde, France info

En Irlande du Nord, Mary Lou MacDonald succède à Gerry Adams à la tête du parti indépendantiste Sinn Fein

En Irlande du Nord, le parti indépendantiste Sinn Fein, longtemps proche de l’IRA, s’apprête à tourner une page historique. Gerry Adams, qui l’a dirigé pendant 35 ans et qui a été l’un des artisans des accords de paix de 1998, quitte ses fonctions samedi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Mary Lou MacDonald désignée successeur de Gerry Adams à la tête du parti indépendantiste irlandais Sinn Fein en Irlande du Nord.
Mary Lou MacDonald désignée successeur de Gerry Adams à la tête du parti indépendantiste irlandais Sinn Fein en Irlande du Nord. (MAXPPP)

Celle qui succède à Gerry Adams n'est autre que son bras droit, Mary Lou MacDonald. Elle doit être officiellement confirmée dans ses fonctions lors d'un congrès extraordinaire samedi 10 février après une élection où elle était la seule candidate à la succession de Gerry Adams. Seule candidate et héritière désignée par Gerry Adams lui-même samedi 20 janvier 2018.

À 48 ans, Mary Lou MacDonald a fait presque toute sa carrière politique aux côtés du président historique du Sinn Fein. Mais elle ne manque pas de tempérament. À ceux qui lui demandent si cet héritage n’est pas trop lourd à porter, elle répond : "Personne ne peut enfiler les chaussures de Gerry Adams. Ça tombe bien, j’ai apporté les miennes." Une réplique à la mesure de sa réputation. Les Irlandais la surnomment "Marmite", comme la pâte à tartiner la plus célèbre du Royaume-Uni.

Certains la détestent, d’autres l’adulent. Mais son visage et ses cheveux au carré restent incontournables. Elle a grandi dans une famille aisée à Dublin, a été scolarisée dans une école privée avant d'être diplômée en littérature. Elle a été élue en 2004 première représentante du Sinn Fein au Parlement européen. Elle veut aujourd’hui moderniser le parti. Il est temps, dit-elle, de le faire grandir.  

Nouvelle génération non-armée

L'arrivée de Mary Lou MacDonald marque un tournant. Avec le départ d’une génération de combattants, Gerry Adams s’en va. Il s’est toujours défendu d’avoir participé à des actions violentes. Il l'a encore dit la semaine dernière à la BBC. Mais il était proche de l’IRA (Armée républicaine irlandaise). Pour lui, le Sinn Fein était une vitrine politique dans la lutte contre le gouvernement de Londres. L’autre figure tutélaire du parti, Martin Mac Guiness, est mort l’an dernier. Mary Lou MacDonald n’a jamais été liée aux groupes armés. Elle considère son parti comme une force politique. Elle plaide pour l’amélioration des services publics, la légalisation de l’avortement, l’égalité hommes-femmes, tout en continuant à militer pour une Irlande indépendante.  

Retrouver une stabilité politique

Le principal défi de Mary Lou MacDonald est d’arriver à redonner une stabilité politique à l'Irlande du Nord. Depuis les accords de paix de 1998, les indépendantistes du Sinn Fein sont censés gouverner avec les unionistes du DUP (Parti unioniste démocrate). Mais le gouvernement de coalition a éclaté, il y a un peu plus d’un an, sur fond de scandale autour de l’utilisation de l’argent public et après de multiples désaccords, notamment sur le mariage homosexuel. Depuis, les deux partis n’ont pas réussi à trouver un terrain d’entente. L’autre difficulté est le Brexit. Malgré les promesses du gouvernement de Theresa May, il y a toujours une possibilité que resurgisse une frontière au milieu de l’île. Bruxelles a encore prévenu, ces derniers jours : si le Royaume-Uni décide de quitter le marché unique et l’union douanière, il faudra un statut spécial pour l’Irlande, ou bien un dispositif pour contrôler la circulation des biens et des personnes.    

Mary Lou MacDonald désignée successeur de Gerry Adams à la tête du parti indépendantiste irlandais Sinn Fein en Irlande du Nord.
Mary Lou MacDonald désignée successeur de Gerry Adams à la tête du parti indépendantiste irlandais Sinn Fein en Irlande du Nord. (MAXPPP)