En direct du monde, France info

En direct du monde. Les Iles Cook ont créé une gigantesque aire marine protégée

Les Iles Cook viennent de créer une gigantesque aire marine protégée, trois fois la superficie de la France. L'objectif c'est de préserver la biodiversité qui est menacée par le changement climatique, mais aussi par la sur-pêche.

Atoll sur le territoire des Iles Cook.
Atoll sur le territoire des Iles Cook. (EDUCATION IMAGES / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ce parc marin est un compromis entre la protection de la biodiversité et la nécessité pour le pays de se développer économiquement. La totalité du très vaste territoire maritime des Iles Cook, qui fait 1,9 millions de km2, est désormais classé parc marin. Il a été baptisé Marae Moana, ce qui veut dire “océan sacré” en maori, la langue locale. C'est une réserve marine à deux vitesses. Seuls 16 % de cette superficie seront totalement protégés. Les 10 000 habitants du pays pourront y pêcher, mais la pêche industrielle et l'exploitation minière des fonds marins y seront interdits, depuis les côtes des 15 îles du pays, jusqu'à 50 milles nautiques (soit 90 km) au large. Cela représente quand même une augmentation significative des zones qui étaient préservées jusqu'à présent.

L'océan Pacifique possède 60 % des stocks de thons dans le monde

L'océan Pacifique attire de nombreux thoniers étrangers. C'est difficile pour les Iles Cook de renoncer partiellement à cette exploitation lucrative. C'est un sacrifice pour le gouvernement des Iles Cook qui tire un revenu important de la vente de permis de pêche dans ses eaux aux flottes étrangères. Finalement, il continuera à en vendre, mais sur un territoire rétréci, uniquement au-dela de la limite des 50 milles nautiques. La perte financière n'a pas été chiffré par le gouvernement mais il explique aujourd'hui que l'attrait touristique des Iles Cook va augmenter grace à la préservation de la biodiversité particulièrement dans les récifs coralliens et que l'afflux des touristes va compenser les pertes de la pêche.

L'exclusion des grandes flottes de pêche de la zone des 50 milles nautiques est accueillie avec satisfaction par les locaux car ils se plaignaient de la diminution des stocks de poissons et particulièrement de thons tout près des côtes, due, selon eux, à la sur-pêche causée par les flottes étrangères, en particulier américaines, taiwanaises ou encore coréennes.

Des aires marines protégées créées par cinq pays du Pacifique 

Le parc marin Marae Moana, c'est "un cadeau pour la planète". C'est ce qu'a déclaré Henry Puna, le Premier ministre des Iles Cook, en juin dernier lors de la conférence mondiale des océans organisée par l'ONU. Il veut sauver l'océan et il a présenté les Maoris des Iles Cook – c'est le nom des habitants – comme les gardiens naturels de la biodiversite de l'océan. Traditionnellement, depuis des siècles, les Maoris des Iles Cook observaient déjà des périodes de moratoire sur la pêche pour permettre aux stocks de se reconstituer et, donc, cette réserve marine c'est la continuation d'une tradition. 

Atoll sur le territoire des Iles Cook.
Atoll sur le territoire des Iles Cook. (EDUCATION IMAGES / UNIVERSAL IMAGES GROUP EDITORIAL)