En direct du monde, France info

En direct du monde. La Chine teste la 5G

La Chine lance un test à grande échelle de la 5G dans une centaine de villes. L’expérience est poussée par le gouvernement chinois qui veut prendre les devants pour toucher potentiellement 950 millions de consommateurs chinois en 2020.

5G Infrastructure
5G Infrastructure (MANUEL BLONDEAU / CORBIS NEWS)

Les opérateurs comme les constructeurs de téléphone disent que 2016 et 2017 sont des années cruciales pour le développement de la 5G. C'est en ce moment que se décide ce que sera cette technologie du futur qui va certainement marquer une rupture avec ce que l’on connaît aujourd'hui.  D’où l’idée de la Chine, de lancer une expérience pratique dans une centaine de villes réparties dans une vingtaine de provinces, pour mieux cerner les besoins des consommateurs. En Asie, le Japon et la Corée du sud ont déjà mené des tests, mais celui-là de part son ampleur est très intéresssant.

Comment voit-on la 5G en Chine ?

Comme une révolution et un outil de développement économique. Le constructeur chinois Huawei, numéro trois mondial derrière Apple, et Samsung, investit massivement : 600 millions de dollars pour définir les critères de la 5G.  Huawei a installé un campus de 40 000 personnes, à Shenzen, la capitale mondiale des téléphones portables dans le sud de la Chine.

La vitesse de la 5G sera 100 fois supérieure à la 4G !

C'est en ce moment que les choix se font, à partir des test pratiques, mais pas seulement. Les constructeurs comme Huawei, les opérateurs de téléphonie comme China Mobile (850 millions de clients) discutent avec d’autres entreprises du monde entier, des constructeurs automobiles, des éditeurs de jeux videos et autres, les discussions se font sous l'égide de l'Union internationale des télécommunications. La 5G ne sera pas que du téléphone. Les premiers réseaux 5G vont être déployés dans le monde à partir de 2020. L'Union européenne a lancé un programme de recherches avec le chinois Huawei. La Chine et l'Asie sont bien placés selon Roland Sladek, un vice-président de Huawei.

5G Infrastructure
5G Infrastructure (MANUEL BLONDEAU / CORBIS NEWS)