En direct du monde, France info

En Belgique, une grande marque de chocolat rachetée par le Qatar

Le Qatar vient de racheter à 100% une marque emblématique : les chocolats Galler, un rachat qui suscite l'émoi parmi les chocolatiers et les habitants. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une boutique de chocolats à Bruxelles, en 2009.
Une boutique de chocolats à Bruxelles, en 2009. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

En Belgique, les chocolats Galler ont été rachetés par le Qatar. L'opération menée par la famille régnante qatarienne Al Thani laisse un goût amer aux habitants d'autant qu'il reste peu de grandes marques de chocolat 100% belges

Un symbole intouchable du patrimoine

En Belgique, le chocolat, c'est comme le vin en France, c'est un symbole intouchable du patrimoine. "Ça ne me fait pas plaisir", explique un Bruxellois. "Mais c'est comme chez vous, notre savoir-faire est racheté par des étrangers." De grandes marques de chocolat belge sont déjà passées entre les mains d'actionnaires étrangers : c'est le cas de Côte d'Or, devenu américain, Callebaut est suisse, Godiva, turc et les célèbres chocolats en forme de coquillage, Guylian, sont coréens. Seules quelques marques restent belges a 100% : Neuhaus-Corne Port Royal ou encore Jacques.

La fabrication restera belge

Les chocolats Galler continueront à être fabriqués dans des ateliers belges, pour l'instant. L'ancien propriétaire dit avoir essayé de racheter les parts qatariennes de l'entreprise, sans succès. Pour les professionnels du secteur, le savoir-faire restera belge. Peggy Van Lierde est la directrice du musée Choco-Story, mais aussi l'arrière-petite-fille du fondateur des chocolats Godiva : "Ce savoir-faire se transmet encore aujourd'hui dans des écoles. Nous avons d'excellentes écoles et des apprentis chocolatiers viennent de partout dans le monde dans nos écoles en Belgique. Et il y a un nombre incalculable de petits artisans qui ne sont peut-être pas connus à travers le monde mais qui gagnent à être connus", explique-t-elle. 

Peut-être faut-il se diriger vers tous ces petits chocolatiers, moins connus mais qui font un travail extraordinaire. Là, il y a encore pas mal de générations de chocolatiers et de chocolats à découvrir, 100% belges !

Peggy Van Lierde

à franceinfo

Et quand on se rend dans les galeries royales à Bruxelles, là où s'exposent les plus grands noms de chocolatiers belges, les touristes ne s'y trompent pas : les célèbres pralines sont bien, pour eux, une spécialité belge.
 

Une boutique de chocolats à Bruxelles, en 2009.
Une boutique de chocolats à Bruxelles, en 2009. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)