En direct du monde, France info

A Hawaï, des astronautes préparent depuis six mois une mission sur Mars

Depuis août 2015, six chercheurs complètement isolés simulent une vie quotidienne sur la planète rouge. La Nasa veut ainsi préparer une éventuelle mission martienne à l'horizon 2030.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Illustration prétexte © Fotolia)

Cette expérience se déroule sur Big Island, la plus grande île d'Hawaï, qui avec ses volcans aux roches rougeâtres a quelques points communs "esthétiques" avec la planète Mars. Et c'est sur l'un de ces volcans, le Mauna Loa, que vivent six chercheurs depuis l'été dernier. C'est la quatrième mission de ce type à Hawaï, mais c'est aussi la plus longue jamais tentée: un an! Un an passé dans un dôme de 11 mètres de diamètre seulement, perché à presque 3.000 mètres d'altitude, loin de la civilisation. L'objectif de la NASA est d'observer les effets d'un isolement prolongé en milieu restreint et de trouver des protocoles pour que les "Marstronautes", les premiers à visiter Mars, sachent à quoi s'attendre.

Au quotidien, personne n'a le droit de sortir du dôme sans sa combinaison puisqu'il n'est pas possible de respirer à l'air libre sur Mars. Les chercheurs peuvent communiquer avec l'extérieur par email mais avec un délai de 20 minutes, conformément au temps que prendrait un échange entre la planète rouge et la Terre. Ils mangent de la nourriture non-périssable, ils doivent surveiller leurs ressources. Leurs paramètres biologiques, comme les hormones liées au stress par exemple, sont enregistrés et analysés parallèlement. Le projet mobilise d'ailleurs une dizaine d'experts et une quarantaine de volontaires.

(Illustration prétexte © Fotolia)