Cet article date de plus d'un an.

Roland-Garros en plein chantier, en vue des épreuves olympiques de tennis

Cette semaine, visite du chantier de Roland-Garros, le stade de la porte d'Auteuil à Paris, qui accueillera les épreuves olympiques de tennis. Le court Suzanne Lenglen subit en particulier des travaux lourds.
Article rédigé par Théo Curin, Fabrice Rigobert
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min
Le court Suzanne Lenglen en plein travaux, à Roland Garros, dans la perspective des Jeux de Paris 2024. (FABRICE RIGOBERT / FRANCEINFO)

Le vice-champion du monde de para-natation, Théo Curin, nous entraîne vers la porte d'Auteuil, à Roland-Garros. C'est là que seront organisées les épreuves olympiques et paralympiques de tennis pour les Jeux de Paris 2024. Théo y rencontre Caroline Flaissier, directrice générale de la fédération française de tennis, qui fait le point des travaux en cours, dans la perspective des JO, et notamment pour le court Suzanne Lenglen.

"Depuis juillet 2021, détaille-t-elle, trois grandes phases ont été mises en œuvre. Il a d'abord fallu monter la charpente avec deux panneaux de 400 tonnes d'acier, 100 m de long et 18 m de large. Ensuite, on est en train de poser une maille pour faire la liaison entre les deux côtés. Et enfin, on pourra couvrir le toit par une toile. Ce sont de très gros travaux pour rendre ce court magnifique."

Théo Curin, accueilli à Roland Garros en plein chantier par Caroline Flaissier, directrice générale de la Fédération française de tennis. (FABRICE RIGOBERT / FRANCEINFO)

Hommage à Suzanne Lenglen

Suzanne Lenglen fut la première joueuse de tennis connue à l'échelle internationale, elle était française, et faisait toujours preuve d'une grande élégance, dans son jeu autant que dans son habillement. Ainsi, la toile qui recouvrira le toit du court sera un rappel à la célèbre jupe plissée qu'elle arborait tout le temps pour jouer.

Ces importants travaux vont marquer une pause durant le tournoi annuel de Roland-Garros, avant de reprendre en septembre, pour que le stade soit prêt à l'ouverture des Jeux.

"On a voulu garder le stade d'origine et l'embellir, explique Caroline Flaissier, en le protégeant de la pluie, mais en maintenant les conditions extérieures, notamment celles du vent." Ajoutons que le final du tournoi de boxe olympique aura lieu sur le court Philippe Chatrier, où sera aménagé un ring.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.