Dans la peau du "49.3"

écouter (333min)

Tous les matins, Marie Dupin se glisse dans la peau d'une personnalité, d'un événement, d'un lieu au cœur de l'actualité.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Première ministre Elisabeth Borne lors d'une conférence de presse sur la situation énergétique, à Paris, le 14 septembre 2022. (BERTRAND GUAY / POOL)

Ce matin, je suis celui que le gouvernement va sans doute utiliser pour faire passer sa réforme des retraites : le "49.3". Mais attention, je ne suis pas l’article 49 tiret 3. Je suis juste l’alinéa 3 de l’article 49 de la Constitution. Le 3ème paragraphe, quoi.

Autant être précis quand on parle de moi, surtout qu’on parle de moi souvent... à peu près aussi souvent qu’un gouvernement m’utilise, soit 87 fois déjà depuis le début de la Vème République. Sans doute 88 bientôt comme l’a confirmé le ministre des Comptes publics Gabriel Attal.

En réalité j’aurais déjà dû être au cœur de l’actualité il y a 2 ans, déjà pour cette affaire de réforme des retraites, mais le Covid m’avait volé la vedette. Et depuis, il y a eu les élections, avec un gouvernement qui se retrouve sans majorité absolue...

Un gouvernement dans la main des autres partis : voilà qui me rappelle la belle époque, avec Michel Rocard, champion toutes catégories de l’article 49. Il m’avait utilisé 28 fois entre 88 et 91, plaçant la gauche très haut sur le podium. Pour le gouvernement d’Elisabeth Borne avec une majorité aussi fragile, ça risque d’être un peu la même ambiance. La question n’est même pas de savoir si il va me dégainer, mais quand. Sauf que les règles ont changé depuis Michel Rocard.

Retrouvez Dans la peau de l'info par Marie Dupin, tous les jours à partir de 7h20.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.