Cet article date de plus de huit ans.

Et surtout, la santé !

écouter (5min)
Pendant la semaine du Jour de l'an, la chanson et les archives sonores nous présentent leurs vœux. Aujourd'hui, la bonne santé (mais à quel prix ?).
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Vœux et souhaits pleuvent pendant
toute cette semaine du Jour de l'an. Alors, la chronique Ces chansons qui font les fêtes accompagne les plus belles espérances que l'on
forme pour son prochain – et aussi pour soi-même. Chansons, poèmes, archives
inattendues...

 

Quand on fait ses vœux par oral,
on les termine en général en disant : " Et surtout la santé. ".

La santé, c'est vite dit.

Le problème est même, parfois, qu'il semble aussi urgent de se
guérir des médicaments que de se guérir de la maladie.

 

Les chansons et
archives de cette chronique :

Je suis malade par
Serge Lama (1973)

Évangile
de Matthieu, chapitre XXV

Antonin
Artaud lisant *Les Malades et les Maladies

  • (1946)

Le Sirop Typhon par
Richard Anthony (1969)

Les Antidépresseurs par
Carmen Maria Vega (2009)

En relisant ta lettre par
Serge Gainsbourg (1961)

Ça va bien, ça va mal par
Pierre Perret (1962)

Les Petites femmes de Pigalle par
Serge Lama (1973)

Blues euphorisant par
Philippe Chatel** (1976)

J'ai perdu tout ce que j'aimais par
Alain Souchon (1977)

Le blues est blanc par
Daniel Balavoine (1985)

Mademoiselle chante le blues par
Patricia Kaas (1997)

Cresoxipropanediol en capsule par
Ginette Garcin (1966)

 

Vous pouvez
également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez aussi retrouver sur le
site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d'été
La Face cachée des
tubes.

Pendant le Tour de France, nous vous
avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui
font le Tour
.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.