Ces chansons qui font l'histoire - 2012/2013, France info

Et s'il n'y avait pas Noël ?

Que se passerait-il si le père Noël ne venait pas? Et, d'ailleurs, Noël existe-t-il vraiment, dans un monde qui ne respecte pas la trêve sacrée?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Vous l’avez compris, chers
parents, il est peut-être temps d’éloigner les enfants de la
radio : nous allons parler des chansons dans lesquelles il n’y a pas de
Noël – eh oui, ça existe ; on en trouve même sur les disques de Noël.

Mais ce thème se retrouve surtout chez des artistes qui ne cachent pas leur
opposition presque idéologique à Papa Noël, ou qui lui reprochent de ne pas se
pencher sur les pauvres. Et Noël est par ailleurs menacé, régulièrement, par
l’actualité.

On fait donc chaque année la même
constatation : la trêve de Noël n’est pas toujours respectée – que ce soit
par l’actualité immédiate ou par la permanence des injustices sociales. Et il faudrait peut-être réinventer Noël,
nous proposent les chansons

Les chansons de la chronique d’aujourd’hui : Santa Claus Won’t Come This Year par Charlie
Stewart (1964), La Mère Noël par Bérurier
Noir (1985), Santa Claus Never Comes to
the Ghetto
par Yellowman (1998),
Noël interdit par Johnny Hallyday (1973),
Noël 70 par Les Poppys (1970), Noël
nouvelet
par Anne Sylvestre (1965), Happy XMas (War Is Over) par John Lennon, Yoko
Ono, The Plastic Ono Band & The Harlem Community Choir (1972).

 

Vous pouvez également
suivre l'actualité de cette chronique

 

Le livre qui accompagnait notre
chronique de cet été, Les chansons
qui ont tout changé
, est sur le kiosque de Radio-France et
en librairie avec sa cinquantaine
d'histoires de chansons historiques, de Ne
me quitte pas
de Jacques Brel à Didi
de Khaled, de Rock Around the Clock
par Bill Haley à Mignonne allons voir si la
rose
...

 

(©)