Ces chansons qui font l'actu, France info

Un été 68. 24 juillet 1968: Brian Jones au Maroc

Tout cet été, nous retrouvons au jour le jour l’actualité musicale d’une saison exceptionnelle, alors que la France vient de vivre un mois de mai historique. Aujourd’hui, l'aventure d'un musicien anglais dans les montagnes d'Afrique du Nord, à la recherche de nouvelles sensations musicales.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'album enregistré et mixé par Brian Jones, paru après sa mort.
L'album enregistré et mixé par Brian Jones, paru après sa mort. (Atco Records)

Nous sommes le 24 juillet 1968. Les Rolling Stones sont en train de terminer l’enregistrement de Beggars Banquet, leur nouvel album, à Los Angeles aux États-Unis. Mais le fondateur du groupe, le guitariste et multi-instrumentiste Brian Jones, a tout autre chose en tête. Il est sur la route qui va de Tanger jusqu’à Ksar el Kébir – une centaine de kilomètres. Puis il faut faire les vingt derniers kilomètres de chemins de montage jusqu’à Jajouka. C’est le Rif marocain, célèbre pour les amateurs de roman d’aventures coloniales pour ses révoltes et ses tribus rebelles. Brian Jones a rendez-vous avec "un groupe de rock vieux de 4000 ans", selon l’expression de l’écrivain William Burroughs.

Dans cet épisode d’Un été 68, vous entendez des extraits de :  

Master Musicians of Joujouka, Take Me with You Darling, Take Me with You (Dinimaak A Habibi Dinimaak), 1968

Master Musicians of Joujouka, I Am Calling Out (L'Afta), 1968

The Beatles, Love You To , 1966

The Rolling Stones, Paint It Black, 1966

Bryon Gysin, Dilaloo 3, vers 1955

Bryon Gysin, One night at the 1001,vers 1955

Master Musicians of Joujouka, 55 (Hamsa oua Hamsine), 1968

Master Musicians of Joujouka, Your Eyes Are Like a Cup of Tea (Al Yunic Sharbouni Ate), 1968

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

Cet été, vous pouvez aussi retrouver sur France Inter les quarante épisodes d’une autre série écrite par Bertrand Dicale sur les chansons de la Première Guerre mondiale, Carnet de chants 1914-1918

En juillet et août dernier, nous avons passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.  

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et franceinfo. 

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.

Vous pouvez aussi retrouver les quarante-neuf épisodes de notre série de l’été 2014 sur France Info, consacrée à la chanson pendant la Première Guerre mondiale, La Fleur au fusil. 

Et vous pouvez aussi vous procurer le livre accompagnant cette série, lui aussi intitulé La Fleur au fusil.

L\'album enregistré et mixé par Brian Jones, paru après sa mort.
L'album enregistré et mixé par Brian Jones, paru après sa mort. (Atco Records)