Pourquoi Françoise Hardy est-elle si influente ?

Quelques jours après sa mort, revenons sur la manière dont cette artiste continue d'impacter ses cadets, autant par les chansons qu'elle a choisies que par le répertoire qu'elle laisse.
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 6 min
Françoise Hardy reste d'une grande influence dans la chanson française, y compris chez les artistes les plus jeunes. (OLIVIER LEJEUNE / MAXPPP)

Depuis sa mort, mardi dernier, on entend beaucoup poser dans les médias et les conversations entre amis cette question à propos de Françoise Hardy : qu’est ce qui fait qu’elle soit toujours aussi influente dans la musique, qu’elle soit si souvent citée comme une référence décisive, par Juliette Armanet, Clara Luciani, Zaho de Sagazan, November Ultra ? …

Eh bien c’est peut-être pour ça, pour une chanson comme La Maison où j’ai grandi, classique de sa discographie depuis 1966. Elle avait simplement entendu cette chanson d’Adriano Celentano pendant un concours de chanson en Italie.

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :

Françoise Hardy, La Maison où j'ai grandi, 1966

Adriano Celentano, Il Ragazzo de la via Gluck, 1966

Margaret Whiting, It Hurts To Say Goodbye, 1966

Arnold Goland, It Hurts To Say Goodbye, 1966

Françoise Hardy, Comment te dire adieu, 1968

Alain Souchon dans Un été en Souchon (France Info), 2017

Françoise Hardy, C'est bien moi, 1982

Françoise Hardy, Le Premier Bonheur du jour, 1963

Os Mutantes, Le Premier Bonheur du jour, 1968

Françoiz Breut, Le Premier Bonheur du jour, 2004

Pink Martini & The Von Trapps, Le Premier Bonheur du jour, 2014

Klara Kristin, Le Premier Bonheur du jour, 2020

Françoise Hardy, Le Premier Bonheur du jour, 1963

Françoise Hardy, Tu ressembles à tous ceux qui ont eu du chagrin, 1970

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.