Ibiza, où il pleut du champagne

écouter (5min)

Les vacances de Jean-Michel Blanquer invitent à se demander pourquoi Ibiza peut choquer. La chanson nous apporte quelques réponses (sur le dancefloor et les bras en l'air). 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La nuit, l'alcool, les raves...Ibiza, le paradis de la fête ? (Illustration) (VICTOR SPINELLI / GETTY IMAGES EUROPE /  GETTY IMAGES)

Le problème, on l’a beaucoup dit sur France Info cette semaine, ce n’est pas que Jean-Michel Blanquer prenne des vacances, mais qu’il les prenne à Ibiza, là où il pleut du champagne.

Évidemment, on n’est pas obligé de croire ce qu’en dit le rappeur Vegedream – le champagne qui pleut, ça n’existe pas vraiment. Mais il y a sans doute quelque chose dans notre inconscient collectif, et qui fait que l’on a du mal à croire que des vacances à Ibiza sont des vacances normales.  

Dans le premier épisode de Ces chansons qui font l’actu ce week-end, vous entendez des extraits de :

Vegedream, Ibiza, 2019

Mademoiselle, Ibiza, 2002

Jul, Ibiza, 2019

Bakari, Ibiza, 2021 

Line Renaud, Bal aux Baléares, 1953

Julien Clerc, Mélissa, 1984

Gambino, Ibiza, 2021

Gambino, Alicante, 2019

Gambino, Copacobana, 2019

Vegedream, Ibiza, 2019



Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Souvenez-vous : pendant l'été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d'une autrice, compositrice et interprète considérée comme l'arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.