Ces chansons qui font la France. "Cergy" d'Anis, en 2005

écouter (3min)

Cet été, nous visitons en chansons la France, ses régions, ses villes, ses villages. Mercredi, la préfecture du Val d'Oise chantée par un de ses enfants, qui nous invite à constater les contrastes dans le regard sur les banlieues.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Commissariat de police de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise). Photo d'illustration. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Nous sommes donc dans le Val d’Oise, à Cergy – en fait, on pense et on dit le plus souvent Cergy-Pontoise, communauté d’agglomération née au début des années 1970, et qui compte environ 100 000 habitants aujourd’hui, deux tiers sur la commune de Cergy, un tiers sur celle de Pontoise. Le chanteur Anis a grandi à Cergy, dans les grands ensembles de sa "sweet banlieue pourrie", comme il le dit lui-même...

Dans cet épisode de notre chronique Ces chansons qui font la France, vous entendez des extraits de :

Anis, Cergy , 2005

Andra, Cergy, 2014

Youssoupha, Niquer ma vie, 2015

Youssoupha, A force de le dire, 2009

Casseurs Flowters, Dans la place pour être, 2013

Ogres de Barback, Comment je suis devennu voyageur, 2011

The Magnetic North, Cergy Pontoise, 2016

Anis, Cergy , 2005

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. 

De la rentrée des classes jusqu’au début des grandes vacances, nous nous retrouvons chaque samedi et chaque dimanche avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.  

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Ces chansons qui font l'actu

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.